Archives par étiquette : Virtual Machines

Cloner des machines virtuelles dans Azure

Avec l’arrivée des Managed Disks, il a été introduit la capacité à cloner ces objets sous forme d’objets Snapshots. Après avoir pas mal joué avec j’y vois plusieurs avantages :

  • Recréer une machine virtuelle à partir d’un snapshot est bien plus rapide que de la restaurer depuis Azure Site Recovery (60Mb/S pour la vitesse).
  • Changer le nom des managed Disks histoire de s’aligner avec notre politique de nommage (genre après une bascule depuis On-Premises avec Azure Site Recovery)
  • Changer le nom de l’objet machine virtuelle (pas le nom du système d’exploitation)
  • Changer la performance des disques utilisés
  • Relocaliser les Managed Disks dans d’autres groupes de ressources (ca ne se déplace pas encore mais on peut cloner)
  • Réaliser une sauvegarde rapide et être en mesure de reconstruire rapidement (updates, opérations de maintenance critiques, mises en production le vendredi, …)
  • Changer l’Availability Zone / Availability Set / région Azure de la machine virtuelle
  • Relocaliser une machine virtuelle sur un autre Virtual network

 

Bref, il y a plein de raisons qui font que cloner une machine virtuelle peut être intéressant. Dans le détail des opérations voilà comment cela se présente :

  • Etape n°1 : Désallouer la machine virtuelle
  • Etape n°2 : Créer des snapshot des managed Disks
  • Etape n°3 : Créer des Managed Disks à partir des snapshots
  • Etape n°4 : Créer une nouvelle machine virtuelle
  • Etape n°5 : Ajouter les disques de données
  • Etape n°6 : Suppression des Snapshots

Etape n°1 : Désallouer la machine virtuelle

Même si l’opération peut être réalisé à chaud, on va quand même désallouer la machine virtuelle histoire de créer une image consistante de tous les Managed Disks. C’est un snapshot de chaque Manage Disks qu’il faudra réaliser. Rappel, désallouer ne veut pas dire shutdown dans le système d’exploitation.

 

Etape n°2 : Créer des snapshot des managed Disks

Nous allons créer autant d’objets Snapshots que de Managed Disks associés à notre machine virtuelle. Le seul disque que l’on ne pourra pas snapshoter. Commencez par identifier les noms Managed Disks associés à votre machine virtuelle. Dans l’exemple ci-dessous ma machine virtuelle comprend un disque OS et un disque de données.

clip_image001

 

Pour chaque Managed Disk, on va utiliser le bouton « Create Snapshot » comme illustré ci-dessous :

clip_image002

 

L’objet Snapshot sera créé dans la même région Azure. Par contre, il est tout à fait possible de créer l’objet dans un Resource Group différent. On peut même change la performance. As-t-on réellement besoin d’avoir notre snapshot en SSD?

clip_image003

Etape n°3 : Créer des Managed Disks à partir des snapshots

Il n’est pas possible de créer une machine virtuelle avec des Snapshots. On doit créer des Managed Disks à partir de nos snapshots.

clip_image004

 

Ici encore, ce qui est intéressant, c’est de pouvoir créer le Managed Disk dans une région Azure, une autre Availability zone. Vu que nous créons l’objet nous pouvons réappliquer notre charte de nommage (ceux qui ont migré des machines virtuelles depuis On-Premises me comprendrons, …).

clip_image005

 

Une fois l’opération terminée, nous devirons avoir autant de Managed Disks que de snapshots comme illustré ci-dessous :

clip_image006

Etape n°4 : Créer une nouvelle machine virtuelle

Avec des disques, nous pouvons créer une nouvelle machine virtuelle. Pour cela nous allons reprendre le Managed Disk contenant notre système d’exploitation. Nous allons utiliser le bouton « Create VM ».

clip_image007

 

Pour la création de la machine virtuelle, il n’y a pas grand-chose à dire.

clip_image008

 

Par contre, à cette étape, il y a un point intéressant. Nous pouvons redéfinir l’Availability zone, voire même l’Availability Set. Il y a même un bonus avec la possibilité de changer à quel Virtual Network la nouvelle carte réseau sera associée.

clip_image009

Etape n°5 : Ajouter les disques de données

N’oubliez pas de redéclarer vos disques de données et de sauvegarder la configuration.

clip_image010

Etape n°6 : Suppression des Snapshots

Conserver les snapshots n’a pas de sens sur le long terme. C’est du stockage facturé, tout comme les Managed Disks. Pensez donc à les supprimer dès que le clonage sera terminé.

clip_image011

 

 

Benoît – Simple and secure by design but Business compliant