Archives de catégorie : Azure Scheduled Maintenance

Azure Scheduled Maintenance

Azure Scheduled Maintenance est une nouvelle approche de la gestion de la maintenance des infrastructures Azure. Celle-ci a été introduite progressivement mais ce n’est qu’en cette fin d’année 2017 que l’on peut constater l’arrivée de cette fonctionnalité dans les régions North Europe & West Europe.

Pour rappel, la fonctionnalité doit permettre aux clients Azure :

  • D’être notifié des périodes de maintenances pour le service Azure Virtual machines.
  • De pouvoir influer sur les périodes de maintenance proposées en les anticipant

 

Dans le portail Azure, cela se présente comme illustré ci-dessous avec la mention « Scheduled maintenance will start soon ».

clip_image002

 

Si on regarde plus en détail, nous n’avons que peu d’information. C’est normal car pour cette machine virtuelle, Azure ne nous annonce que la période de maintenance planifiée, pas encore la période de « pré-maintenance ».

clip_image004

 

Donc à ce stade, cliquer sur le bouton Redeploy ne permettra pas d’anticiper la maintenance. Par contre, quand on regarde une machine virtuelle dont la planification de maintenance est un peu plus avancée, l’interface est un peu différente :

clip_image006

 

Nous sommes informés que la future possibilité d’anticiper la phase de maintenance. C’est important car une fois entrée en phase de Scheduled Maintenance, le processus est 100% automatisé, nous ne pourrons plus intervenir.

clip_image008

 

Lorsque la fenêtre de pré-maintenance sera ouverte, nous recevons un mail comme celui-ci, tout du moins, un par souscription Azure dans laquelle nous avons des machines virtuelles.

clip_image009

 

A noter que la même information est disponible maintenant dans le Azure Service Health dans la rubrique « Planned Maintenance ».

clip_image011

 

Lorsqu’on regarde l’onglet « Affected ressources », on a une vue synthétique. Dans l’illustration ci-dessous, j’ai deux machines virtuelles pour lesquelles je peux dès maintenant anticiper la période de maintenance proposée par Azure

clip_image013

 

Maintenant qu’on est dans la fenêtre de pré-maintenance, on peut lancer l’opération avec le bouton « Start Maintenance ».

clip_image015

 

L’opération va consister tout simplement en un « Redeploy ». La machine virtuelle va donc s’arrêter, quitter l’hôte Hyper-V et être redéployé sur un autre hôte Hyper-V qui lui a déjà été mis à niveau par Microsoft.

clip_image016

 

Avantage d’anticiper la maintenance, c’est nous qui contrôlons la durée de l’indisponibilité. Ce n’est plus le cas au terme de la période de pré-maintenance.

Pour avoir une vue d’ensemble, le plus simple reste de personnaliser la vue « Virtual machines » pour inclure les colonnes suivantes :

  • Maintenance – Auto-Scheduled Window
  • Maintenance – Proactive Windows

clip_image018

 

Après, on peut aussi jouer en PowerShell :

get-azurermvm -status | select Name, MaintenanceRedeployStatus -ExpandProperty MaintenanceRedeployStatus | select Name, IsCustomerInitiatedMaintenanceAllowed, PreMaintenanceWindowStartTime, PreMaintenanceWindowEndTime, MaintenanceWindowStartTime, MaintenanceWindowEndTime | Out-GridView

clip_image020

 

Les informations sont identiques. Ce qui est bien, c’est qu’on n’est pas obligé d’interroger chaque machine virtuelle pour collecter l’information.

clip_image022

Bonus

Le Bonus, c’est d’être informé de ces opérations dès que possible. Comme dans Azure, il y a une fonctionnalité pour tout, en creusant dans Azure Service Health, vous découvrirez la possibilité de créer une alerte sur ce sujet. La seule critique, c’est que l’alerte est liée à un groupe de ressources. Il faudra donc autant d’alertes que de groupes de ressources contenant des machines virtuelles.

clip_image024

 

Pour conclure, un peu de lecture sur le sujet :

 

BenoîtS – Simple and secure by design but Business compliant (with disruptive flag enabled)