Windows Azure Pack – IaaS : Création d'un Virtual Machine Role

Félicitations à ceux qui sont arrivés jusque-là, ils ne sont pas nombreux. Ceux qui sont arrivés jusque-là peuvent prétendre créer un Virtual Machine Role. Pour ne pas surcharger cette série de billet, j’ai fait l’impasse sur la création du Virtual Network (ma maquette ne prend pas encore en charge la virtualisation du réseau et la distinction entre Provider Address Space et Customer Address Space), ce sera pour une autre séance de torture. Dans la réalité, le locataire pourrait référencer son propre plan d’adressage et mettre en place une gateway. Les plus téméraires (s’il en reste) pourront consulter l’excellente session TechDays 2014 : Hyper-V Network Virtualization dans WS2012 R2 et SC2012R2. Il faut quand même un peu de travail pour mettre cela en place.

Revenons à l’essentiel et testons le provisioning de d’une Virtual Machine Role. Pour les VM Roles, Windows Azure Pack va s’adresser à au SPF qui va lui-même s’adresser à SCVMM.

clip_image001

 

On va donc déployer le seul Virtual Machine Role à notre disposition dans notre souscription.

clip_image002

 

Notre déploiement doit avoir un nom (comme dans Microsoft Azure), c’est la notion de Cloud Service . On précise aussi la version du rôle à utiliser. Cela a son importance, car le Resource Definition Package référence aussi cette version, tout comme les disques OS et données qui y sont associés. Ils sont été tagués pour ce rôle et cette version.

clip_image003

 

Windows Azure Pack exploite le Resource Definition Package pour proposer des choix au locataire. La Gallery ne proposera que le ou les disques OS/Datas pour lesquels le "Tag" correspond à celui du package.

clip_image004

 

Le paramètre Size est intéressant. Windows Azure Pack nous parle de sizing de machine virtuelle, sauf que ça n’a absolument rien à voir avec les VM templates que nous avons préalablement référencés dans la Gallery. C’est normal, les VM Templates, c’est pour les Standalone Virtual machines. Les VM Roles, c’est comme Microsoft Azure. Donc lorsqu’on utilise les VM Roles, Windows Azure Pack demande au SPF la construction d’une machine virtuelle. Il considère que le Cloud derrière le Service Provider Foundation est un Azure-like qui propose du IaaS. En plus, c’est SCVMM qui se présente comme tel car c’est bien lui qui gère les tailles de VM Roles :

Import-Module VirtualMachineManager

Get-CloudVMRoleSizeProfile | ft Name, Description, CpuCount, MemoryInMB –AutoSize

clip_image005

 

Dans Azure, on déploie des VMRole dans un Cloud Service, ce qui permet de faire du scale-out. Logiquement avec un VM Role dans Windows Azure Pack, on peut faire de même en fournissant le préfixe à utiliser pour la création des différences instances ainsi que le nombre minimum et maximum d’instances.

clip_image006

 

Dans le portail du locataire, on peut voir que les choses avancent. Au passage, un grand merci à Anders Bengtsson pour son billet Setting up VM Roles in WAP sans lequel je serai encore en train de chercher pourquoi mon déploiement de VM Role échouait.

clip_image007

 

Coté SCVMM, si on regarde les jobs, on constate les entrées suivantes pour le compte de benoit@simplebydesign.Fr:

  • La création d’un Cloud
  • La création d’une VM Role Resource

Import-Module VirtualMachineManager

Get-ScJobs | Where {$_.owner -match "benoit@simplebydesign.fr"} | Select -First 2

clip_image008

 

Subtilité du chef pour le dessert, du pour SCVMM, nous avons bien une machine virtuelle, mais aussi une "Cloud Resource".

Get-SCVirtualMachine | Select Name

Get-CloudResource

clip_image009

 

Ça ressemble furieusement à du Microsoft Azure IaaS. Si le locataire est patient, il a sa machine virtuelle sera provisionnée. Mon Windows Azure Pack, n’est pas aussi performant qu’un Datacenter de Microsoft Azure.

clip_image010

 

Si le portail nous indique qu’une machine virtuelle est provisionnée, notre locataire doit pouvoir faire de même en Powershell :

Get-WAPAckVM | Select CloudVMRoleName, ComputerName, Name, Status | Format-Table -Autosize

clip_image011

 

Si on revient au portail des locataires, on peut consulter l’utilisation que nous faisons de notre abonnement et où nous en sommes par rapport aux limites imposées. Visiblement, j’ai encore un peu de marge.

clip_image012

 

Notre Cloud Service contient une seule instance de notre machine virtuelle. Nous pouvons gérer chaque instance individuellement.

clip_image013

 

Pour chaque instance de notre VM Role, nous pouvons afficher les informations d’usage associées. Techniquement, ces informations sont récupérées par Service Provider Foundation auprès de SCOM qui lui-même les a collectées auprès de SCVMM. Ce sont des informations que nous fournisseur de service pouvons exploiter pour réaliser le capacity-planning de notre infrastructure.

clip_image014

 

Dans Microsoft Azure on peut Scaler le déploiement d’un Cloue Service. Dans Windows Azure Pack Aussi (Scale Up et Scale out). Dans l’exemple ci-dessous, j’ajoute une instance à mon Cloud Service existant.

clip_image015

 

Lorsqu’on regarde ce qui se passe pendant le provisioning (en Powershell), le Service Provider Foundation génère du PowerShell pour que l’infrastructure SCVMM délivre. Dans l’exemple ci-dessous c’est la tâche de scale-out que mon locataire vient juste de demander.

Import-Module VirtualMachineManager

Get-SC-Job | Where {$_.owner -match "benoit@simplebydesign.fr"} | select -First 1

clip_image016

 

Pour finir, notre locataire peut reconfigurer à souhait sa machine virtuelle, tant qu’il reste dans les limites imposées par le VM Role.

clip_image017

 

C’est la fin de cette séance de torture. Si vous avez trouvé cela complexe, dites-vous que ce n’est qu’un survol du module IaaS de Windows Azure Pack. Il reste tellement de sujets à développer :

  • La virtualisation de réseau avec NVGRE
  • La mise en place de la Gateway RDS
  • Le monitoring et le suivi des usages (System Center Service Reporting / Cloud Cruiser)

 

BenoîtS – Simple and secure by design but Business compliant (with disruptive flag enabled)

Benoit

Simple, yes, Secure Maybe, by design for sure, Business compliant always!

Les derniers articles par Benoit (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.