Archives de catégorie : Windows 7

Gartner à vif

Bon, promis, je fais celui là et ensuite j’arrête avec Clubic, c’est trop facile et on va dire que je m’acharne. Demain je retourne sur Génération-NT et Ecrans, je le jure. Donc, cette fois ci l’article qui nous intéresse s’appelle : « Quand le multicore affecte l’optimisation du logiciel », ce qui est la traduction et l’adaptation (on appelle ça de la localisation) des titres anglais « Multi-Core Processors Outpacing Key Business Software » et « Multi-Core Microprocessors Too Powerful for Modern Software: Report ». Ben oui, parce que ce que ne dit pas Clubic (ni tous les autres webzines français d’ailleurs, soyons magnanimes), c’est que 99,9% des news sont en fait des pillages de news US, parfois japonaises ou chinoises, voire anglaises ou même allemandes. Les news françaises, pour le trouver, il faut aller les chercher sur les petits, chez les laborieux, les discrets, ceux qui se font chier à produire du contenu. L’article dont nous parlons provient donc d’Informationweek , célèbre gazette en ligne US d’une part et de xbitlabs, un genre de hardware.fr qui aurait les moyens de ses ambitions d’autre part.

Alors de quoi ça parle : « Selon une étude du cabinet Gartner, rapportée par le site XBitLabs, la tendance actuelle qui tend à doubler le nombre de cœurs au sein du processeur d’une machine finira par faire que les performances des puces surpasseront les capacités maximales prises en charge par les logiciels, notamment sur les serveurs des entreprises. ». Bon, j’ai corrigé les fautes de l’original, attachons nous donc au fond. Ca dit quoi : 1/ les processeurs sont de plus en plus balaizes, 2/ peu d’applications exploitent le multithreading des processeurs multicore, 3/ les applications des entreprises n’ont pas besoin d’autant de puissance. So what? La puissance des processeurs a toujours évolué. Il existe des applications d’entreprise qui dans certain cas ont été créées il y a plus de 20 ou 30 ans. Les applications d’entreprise sont en perpétuelle évolution, c’est même le gagne pain de nombreuses sociétés de service. Il est où le scoop ?

Et Clubic continue (à traduire) : Carl Claunch, vice-président du cabinet d’analyse [Gartner, et non pas d’Urine] explique que beaucoup d’applications devront être mises à jour pour tirer un réel profit des configurations matérielles d’aujourd’hui et de demain. « C’est comme si l’on essayait de mettre un moteur de Ferrari dans un chariot de supermarché, les performances sont bien là, mais le châssis n’est pas optimisé pour en tirer réellement parti. », explique-t-il. Alors là, je dis bravo Gartner ! Et merci, c’est vraiment profond… Allez, juste pour la bonne bouche, je recolle le passage le plus intense : « beaucoup d’applications devront être mises à jour pour tirer profit des configurations matérielles d’aujourd’hui et de demain. ». Non ?! Sans déconner !!! Et pour les configurations matérielles d’après-demain, on fait comment ? Je n’insiste pas sur la métaphore (ou l’image, je sais jamais bien faire la différence) du moteur de Ferrari, les amateurs apprécieront.

Et on fini par le bouquet final : « En moyenne, le nombre d’unités de calcul par processeur double tous les deux ans soit par l’augmentation du nombre de cœurs ou par des technologies comme l’hyperthreading, estime Gartner. »… Ou par l’augmentation de la fréquence ou du nombre de transistors, ce n’est jamais que la loi de Gordon Moore, sauf que Moore l’a énoncée en 1965…

Et le journaliste de conclure : « Si l’on part du principe qu’en 2009, un serveur équipé de 32 processeurs à 8 cœurs permettrait de totaliser 256 unités de calcul, on atteindrait en 2011 512 unités de calcul (32 processeurs à 16 cœurs), puis 1024 en 2013. ». Yeah! Au moins il sait compter.

Ma propre conclusion : 1/ les mecs de chez Gartner sont définitivement brillants, ils sont capables d’asséner des banalités sans borne ou des vérités universelles connues et éculées comme la loi de Moore en s’en attribuant la paternité sans broncher un seul sourcil. 2/ La question a déjà été posée un nombre incalculable de fois : « le 8086 trop puissant pour CP/M ? », « Le 286 ne sert-il a rien ? », « 386, la puissance inutile en entreprise », « 486DX33, le monstre réservé aux jeux 3D », « Pentium 75mhz, la course à la vitesse », « Pentium II, pas nécessaire pour la bureautique », « Le minitel est-il menacé ? », etc…  3/ Clubic traduit et publie absolument n’importe quoi, ça fait toujours une news en plus. 4/ Il y a toujours tout un tas d’individus prêts à écouter les conneries du Gartner, il y en a même qui payent pour ça. 5/ Il y a aussi tout un tas de cons qui réagit sur le forum de Clubic, même sur des articles aussi creux que celui-ci.

Clubic : Le papa pingouin nous explique Windows 7

Encore un bel article de nos nouveaux amis de Clubic. Je ne sais pas pourquoi, avant je les trouvais pas trop stupides, mais avec un peu de recul, ils s’approchent relative près de la référence en la matière, j’ai nommé : Génération NT. Donc, dans cet article intitulé « Windows 7, un coup de fouet pour Linux ? », Clubic nous rapporte les avis éclairés de sommités du monde Linux sur Windows 7. Un peu comme si on demandait à Mahmoud Ahmadinejad son avis sur les rillettes Bordeaux-Chesnel.

Et ainsi, on apprend que dans une interview qu’il a donné à un autre magazine, en l’occurrence ComputerWorld,  « Linus Torvald estime que Microsoft devrait séparer le développement du Windows et celui des applications pour un cycle plus rapide. ». Je crois qu’il était en effet nécessaire de se faire l’écho de ce genre de réflexion et que les équipes de stratèges de Microsoft attendaient eux aussi avec beaucoup d’impatience l’avis de ce grand professionnel du marketing qui a réussi l’exploit de prendre pratiquement 1% de parts de marché sur le segment des stations de travail en moins de 18 ans avec un produit déjà obsolète à l’époque.

L’avis de Mark Shuttleworth, toujours en provenance d’un autre magazine : cette fois The Register (branche « Modérée » de la mouvance « Bill Gates est le fils de Satan ») ; touriste de l’espace et fondateur de Canonical LTD responsable de la distribution Ubuntu, est déjà beaucoup plus intéressante, argumenté et objectif : il estime que Windows 7 est véritablement un bon système d’exploitation qui devrait stimuler la concurrence sur la qualité et les fonctionnalités proposées. Comprendre : on va enfin avoir des nouveautés à pomper, il était temps, on était à cours d’idées. Comme quoi, Mark Shuttleworth est loin d’être con. En même temps, il n’est pas finlandais.

En conclusion, rien qui ne justifie le titre accrocheur (ni l’article). Perso, j’aurais plutôt choisi un truc genre : « Windows 7 : un bon coup de pied au cul du pingouin ». Encore une fois donc, du grand journalisme, des interviews maison, une réflexion de fond, un esprit critique, des news de première bourre. Merci Clubic.

Scoop : Plusieurs versions de Windows 7 d’après la build 7025

Le webzine d’investigation Clubic.com vient de faire une découverte incroyable en examinant à l’aide d’experts des shoots d’écran exclusifs de la build 7025 de Windows 7 qui ne viennent même pas de chez eux : il y aura « Plusieurs versions de Windows 7 d’après la build 7025 » ! Les bras m’en tombent ! Un truc de dingo ! Jamais j’aurais cru ça possible ! Et ils ne s’arrêtent pas là. Forts de leur découverte, ils n’hésitent pas à citer les nom des différentes versions : « Starter, Home Basic (édition familiale dépourvue d’Aero et du Media Center), Home Premium, Business et Ultimate ».

Et ils vont encore plus loin, ils ont été enquêter* et nous livrent le résultat de leur laborieux travail de fourmis : « pour l’instant, Microsoft refuse de commenter plus précisément sa politique en la matière. » et s’intérrogent sur la question que tout le monde se pose en ces temps de crise : « Les cinq éditions seront-elles conservées ? »

Franchement, chapeau bas Clubic pour se formidable travail d’enquête. Qu’est-ce que j’aurais aimé être journaliste moi aussi.

* Nous avons nous aussi enquêté et nous avons retrouvé la bande de la conversation téléphonique entre Clubic et MS France, dont voici la retranscription en exclusivité :

Clubic : « Allo ? Philippe ? C’est Alex de Clubic, ça va ? »
Philippe P « Ah merde ! Salut Alex, ouais ça va bien et toi ? »
Clubic : « Ouais, cool ! Je viens de tester GTA 12 ! Tiens Philippe, on voulait savoir : t’as vu les shoots de la 7025 qui trainent sur le site noiche de 
pcbeta.com là ? »
Philippe P : « ouais, on comprend rien à leur site de daube, mais ils commencent à nous briser les rouleaux les Bols de riz, c’est toujours chez eux que ça leak ! »
Clubic : « et t’as des news sur le nom des versions de Seven ?… Nous on a vu… »
Philippe P : « bon, t’es gentil Alex, mais j’ai pas le temps là, mais on est en plein plan de licenciement, donc si tu veux : le nom de version, on s’en tape un peu le cul par terre ici… En plus on déménage bientôt et je dois passer chez déméco pour récupérer des cartons… « 
Clubic « Ok, merci Philippe… Dis sinon, t’aurais pas un vista Ultimate, c’est pour ma belle soeur… »