Tableau des nouveaux plans et tarifs pour Office 365

PLANS

K1

E1

E3

E4

Email, Calendrier

1 GB

25 Go

25 Go + illimité

25 GB + illimité

IM, Presence, Video, Web Conferencing

 

Office Web Apps

Portail, Collaboration, Réseau Social d’entreprise.

 

Jusqu’à 3000 sites

Jusqu’à 3000 sites

Jusqu’à 3000 sites

Archivage

 

limité

Boite vocale, protection des données

 

 

Excel/Access/Visio Services

 

 

Rights Management

 

 

Office 365 Pro Plus

 

 

Téléphonie

 

 

 

PRIX

3,30 €

6,50 €

19,00 €

20,90 €

Les plans K2 et E2 persistent uniquement pour des raisons de facturation, leur caractéristiques étant désormais les mêmes que pour les plans K1 et E1

Steven Sinofsky démissionne de Microsoft

Steven Sinofsky, le directeur des activités Windows et Windows Live, quitte définitivement Microsoft, a annoncé lundi le groupe informatique américain.

Julie Larson-Green, qui travaille au sein de Microsoft depuis 1993, a été nommée à son remplacement à la tête de toutes les activités logicielles autour de Windows et de l’ingénierie du matériel, a annoncé Microsoft.

Microsoft n’a pour le moment pas expliqué les raisons du départ de Steven Sinofsky qui survient à peine un mois après le lancement de Windows 8, symbole de la restructuration majeure du système d’exploitation Windows de Microsoft.

Le PDG de Microsoft, Steve Ballmer, a salué dans un communiqué les formidables contributions de Steven Sinofsky à l’entreprise tout en encourageant son équipe qui fait face à cette "nouvelle ère de Microsoft".

Microsoft dévoile TypeScript

Microsoft lance TypeScript : présenté comme une alternative à Dart de Google, ce “nouveau” langage de programmation est un sur-ensemble de JavaScript.

Créé par Anders Hejlsberg, le père de Turbo Pascal et architecte en chef de Delphi mais également concepteur du framework .Net, TypeScript qui s’appuie donc sur JavaScript avec toutes les bibliothèques fonctionnelles. Il est particulièrement adapté pour le développement de projets à grande échelle en rendant les différentes tâches de programmation plus simples qu’avec JavaScript.

Anders Hejlsberg précise que TypeScript va ainsi fournir de meilleurs outils que JavaScript notamment afin d’écrire des applications “client” ou “serveur/cloud”. Des outils qui étaient pour le moment uniquement disponibles pour des langages à typage statique.

Tous les détails sur TypeScript sont d’ores et déjà disponibles sur ce site. D’autre part, ce langage est ouvert et disponible sous licence Open Web Foundation Agreement ( OWFa 1.0 ) et de fait, la communauté est invitée à échanger autour de ses spécifications.

Microsoft annonce la plus grande clientèle dans le cloud : All India Council for Technical Education pour atteindre 7 millions avec Live@edu

Londres, 13 Avril : Diffusé par PR Newswire pour Microsoft Corp.

NEW DELHI et REDMOND, Washington, April 13, 2012 /PRNewswire/ —

– L’AICTE adopte le cloud pour améliorer l’enseignement technique et préparer les étudiants à être les actifs de demain.

Microsoft Corp. et All India Council for Technical Education (AICTE) a annoncé aujourd’hui que l’AICTE déploiera Microsoft Live@edu au cours des trois prochains mois dans plus de 10 000 établissements d’enseignement supérieur et instituts techniques à travers l’Inde. Le déploiement du cloud élargira l’accès des étudiants à une collaboration et à une éducation technique de qualité.

Live@edu est un service de communication et de collaboration hébergé qui offre une messagerie électronique, Microsoft Office Web Apps, une messagerie instantanée et un espace de stockage pour les plus de 7 millions d’étudiants et les près de 500 000 membres du corps enseignant de l’AICTE, pour une portée totale de 7,5 millions d’utilisateurs (environ deux fois la taille de la population de Los Angeles), faisant de l’AICTE le plus grand client dans le cloud de Microsoft. Live@edu est la première étape dans le déploiement de l’AICTE de Microsoft cloud computing pour l’éducation. L’AICTE prévoit également de déployer Microsoft Office 365 pour l’éducation plus tard cette année lorsqu’il sera disponible, donnant accès à la messagerie et au calendrier Microsoft Exchange Online, à Microsoft SharePoint Online, à Microsoft Lync Online et à Microsoft Office Professionnel comme l’infrastructure technique pour prendre en charge les établissements d’enseignement supérieur et instituts membres.

« La plateforme cloud de Microsoft produira un écosystème véritablement évolutif et contribuera à l’enseignement technique du pays, en fournissant une meilleure communication et une plateforme de collaboration pour les instituts et les étudiants », a déclaré le Dr S.S. Mantha, président de l’AICTE.

L’AICTE fait partie du ministère du Développement des ressources humaines indien, et est l’organe directeur de l’enseignement technique en Inde ; il certifie et gère les établissements d’enseignement supérieur et instituts techniques dans un pays où le secteur des technologies et l’enseignement supérieur sont de plus en plus indispensables à l’économie. Pour mener à bien sa charge d’évaluation du programme et de la qualité de l’éducation de tous les instituts techniques à travers le pays, l’AICTE avait besoin de disposer d’une communication cohérente et opportune avec ces établissements d’enseignement supérieur, dont certains sont situés dans les régions les plus reculées de l’Inde. L’AICTE et le ministère voulaient déployer un système technologique qui offrirait une plateforme efficace pour les étudiants et le cadre institutionnel, favoriserait l’efficacité et prendrait en charge les plus larges réformes en matière d’éducation.

L’AICTE a examiné les solutions d’une série de fournisseurs, dont Microsoft, IBM et Google. L’un des principaux facteurs dans la décision de choisir les services de cloud computing de Microsoft pour l’éducation a été l’engagement global de Microsoft en termes d’éducation à travers l’ensemble des produits et programmes de la société, ainsi que l’interopérabilité transparente du système avec la totalité du portefeuille des produits Microsoft. Le conseil a également été impressionné par la vaste expérience de Microsoft dans l’enseignement supérieur et par la capacité à déployer un système dans des endroits géographiquement dispersés, sans engendrer de la complexité et des coûts de gestion des TI des institutions significatifs.

« L’Inde connaît une activité et une croissance économique rapides. Le développement de la jeunesse de l’Inde et de leurs compétences jouera globalement un rôle important dans la croissance complète du pays », a déclaréAnthony Salcito, vice-président de Worldwide Education. « La politique budgétaire de l’Union a également mis l’accent sur le développement des compétences, et il en va de même pour la proposition du 12ème plan quinquennal avec une politique nationale de développement des compétences. Le modèle PPP (partenariat public-privé) est essentiel dans le fonctionnement et la gestion des institutions de formation qui offrent toutes les possibilités pour combler l’écart de compétences le plus efficacement possible. L’engagement de Microsoft pour renforcer l’autonomie des étudiants en déployant Microsoft Live@edu pour 7,5 millions d’étudiants, enseignants et employés de l’université à travers le pays avec l’AICTE est louable, et est un pas vers une Inde informée et en développement. Je tiens à féliciter à la fois l’AICTE et Microsoft pour cette étape importante ».

« Nous sommes ravis de la confiance accordée par l’AICTE à Microsoft », a déclaré Sanket Akerkar, directeur général, Microsoft Corp. India Private Ltd. « Microsoft a toujours vu l’éducation comme un domaine prioritaire et croit que la technologie offre des possibilités qui peuvent aider à donner les moyens d’agir, non seulement aux enseignants et aux étudiants, mais aussi à l’Inde dans son ensemble en tant que nation ».

La mise en œuvre est déjà en cours et est gérée par Microsoft et un ensemble de partenaires Live@edu. La fin du déploiement complet est prévue d’ici l’été 2012.

Live@edu est la suite cloud de premier plan pour l’éducation, avec plus de 22 millions de personnes qui utilisent le service dans le monde entier. Avec 7,5 millions d’utilisateurs, le déploiement de l’AICTE est le plus important déploiement de cloud jamais réalisé. Parmi d’autres adoptions récentes de Live@edu, l’on compte une solution de collaboration basée sur le cloud pour 700 000 personnes, pour le ministère de l’Education du Kentucky. Le service en ligne aide les établissements d’éducation à fournir des messageries et des outils de classe entreprise aux étudiants et professeurs, tout en participant à réduire les coûts et simplifier la gestion.

À propos de Microsoft Live@edu

Live@edu est une plateforme hébergée gratuite pour la communication et la collaboration des étudiants, qui fournit des services de pointe sur le marché l’éducation mondiale. La messagerie électronique et un calendrier avec une boîte de réception de 10 Go, 25 Go de stockage de fichiers supplémentaires, le partage de documents, la messagerie instantanée, le chat vidéo et la messagerie électronique mobile ne sont qu’une partie de l’ensemble des fonctionnalités. Live@edu offre des outils professionnels aux étudiants pour les préparer à l’université ou au monde du travail dès le premier jour. Live@edu est accessible par le biais des navigateurs Web les plus populaires pour les systèmes d’exploitation Windows, Mac et Linux, et est facile à installer, à administrer et à gérer. Plus de 10 000 écoles dans plus de 130 pays se sont inscrites à Live@edu, servant 22 millions de personnes à travers le monde. Plus d’informations sont disponibles sur http://www.microsoft.com/liveatedu.

À propos de Microsoft

Fondée en 1975, Microsoft (Nasdaq : MSFT) est le leader mondial en matière de logiciels, services et solutions qui aident les individus et les entreprises à exprimer pleinement leur potentiel.

Source : http://www.prnewswire.fr/cgi/release?id=53688

Microsoft BPOS outage highlights need for hybrid strategy

Last week, Microsoft had a variety of outages related to its Business Productivity Online Services (BPOS). The uncertain nature of cloud service availability by even the most reliable of providers highlights the need for a hybrid strategy for maintaining continuous productivity without any downtime.

As discussed by Ed Bott at ZDNet, online services can never guarantee 100% uptime. Hardware or software failures can popup at any time bringing down a service for hours or days. In the case of Microsoft’s Online division, Dave Thompson, the division’s corporate vice-president, highlighted four different issues that affected the BPOS service last week:

  • On Tuesday at 9:30am PDT, the BPOS-S Exchange service experienced an issue with one of the hub components due to malformed email traffic on the service.
  • At 9:10am PDT today, service monitoring again detected malformed email traffic on the service. The problem was resolved at 10:03am, but users experienced up to 45 minute email delays during this time. A second, but related issue was detected via monitoring at 11:35am PDT, resulting in email stuck in some end users’ outboxes. The issue was remediated at 12:04pm PDT. During this time, more than 1.5 million messages had queued on the service awaiting delivery. The backlog was 90% clear by 4:12 PM, but because of this large backlog of email, customers may have experienced delays of as long as 3 hours.
  • In an unrelated incident, starting at 1:04am PDT, service monitoring detected a failure in the Domain Name Service (DNS) hosting the http://mail.microsoftonline.com domain. This failure, prevented users from accessing Outlook Web Access hosted in the Americas, and partially impacted some functionality of Microsoft Outlook and Microsoft Exchange ActiveSync devices.

The incidents showcase the amount of downtime that can be experienced if simply relying on online services. Ed Bott compared this outage to Google’s 30-hour outage in February where users did not have any access to their calendar, email, or contacts except those synced to their phone or offline email application via IMAP. On the other hand, Microsoft’s Outlook allows users to keep an offline copy of everything in their online Exchange account. Therefore, while users may have been frustrated by the BPOS outage, they still had access to all their data and would have simply required the use of another email account to send their email until the outage was resolved.

Microsoft’s Office 365 suite seems to present the best of both worlds. Office 365 is the successor to BPOS and was unscathed last week during the BPOS outage despite the service being in beta. The primary benefit from the service is the relatively seamless approach to offline and online support. With the numerous outages by Google, Amazon, and Microsoft over the last few months, it seems apparent at this point that anyone considering cloud-based online services needs to fully consider the risks involved and utilize this type of hybrid offline/online approach that can mitigate any potential downtime.

Source : http://www.winbeta.org