Bien préparer sa migration de BPOS vers Office 365

Comment bien préparer sa migration de Microsoft Business Productivity Online Services (BPOS) vers Microsoft Office 365 est un document coécrit par Arnaud Alcabez (MVP Office 365), Jimmy Marchetto (MVP Office 365), Damien Caro (Technical Evangelist Office 365 Microsoft France) et Laurent Miltgen-Delinchamp (MVP Office 365) concernant les chantiers à mettre en œuvre et les étapes nécessaires afin de bien préparer sa migration de Microsoft Online Services vers Office 365.

Il est disponible à la lecture et au téléchargement à l’adresse suivante :

http://www.scribd.com/doc/64051516/Bien-preparer-sa-migration-de-Microsoft-Online-Services-BPOS-vers-Office-365

Ce document est considéré comme libre de diffusion sous licence Creative Commons CC-by-nc-sa par ses auteurs. Dépôt légal Wikimedia Commons, Septembre 2011.

Bonne lecture.

Microsoft BPOS outage highlights need for hybrid strategy

Last week, Microsoft had a variety of outages related to its Business Productivity Online Services (BPOS). The uncertain nature of cloud service availability by even the most reliable of providers highlights the need for a hybrid strategy for maintaining continuous productivity without any downtime.

As discussed by Ed Bott at ZDNet, online services can never guarantee 100% uptime. Hardware or software failures can popup at any time bringing down a service for hours or days. In the case of Microsoft’s Online division, Dave Thompson, the division’s corporate vice-president, highlighted four different issues that affected the BPOS service last week:

  • On Tuesday at 9:30am PDT, the BPOS-S Exchange service experienced an issue with one of the hub components due to malformed email traffic on the service.
  • At 9:10am PDT today, service monitoring again detected malformed email traffic on the service. The problem was resolved at 10:03am, but users experienced up to 45 minute email delays during this time. A second, but related issue was detected via monitoring at 11:35am PDT, resulting in email stuck in some end users’ outboxes. The issue was remediated at 12:04pm PDT. During this time, more than 1.5 million messages had queued on the service awaiting delivery. The backlog was 90% clear by 4:12 PM, but because of this large backlog of email, customers may have experienced delays of as long as 3 hours.
  • In an unrelated incident, starting at 1:04am PDT, service monitoring detected a failure in the Domain Name Service (DNS) hosting the http://mail.microsoftonline.com domain. This failure, prevented users from accessing Outlook Web Access hosted in the Americas, and partially impacted some functionality of Microsoft Outlook and Microsoft Exchange ActiveSync devices.

The incidents showcase the amount of downtime that can be experienced if simply relying on online services. Ed Bott compared this outage to Google’s 30-hour outage in February where users did not have any access to their calendar, email, or contacts except those synced to their phone or offline email application via IMAP. On the other hand, Microsoft’s Outlook allows users to keep an offline copy of everything in their online Exchange account. Therefore, while users may have been frustrated by the BPOS outage, they still had access to all their data and would have simply required the use of another email account to send their email until the outage was resolved.

Microsoft’s Office 365 suite seems to present the best of both worlds. Office 365 is the successor to BPOS and was unscathed last week during the BPOS outage despite the service being in beta. The primary benefit from the service is the relatively seamless approach to offline and online support. With the numerous outages by Google, Amazon, and Microsoft over the last few months, it seems apparent at this point that anyone considering cloud-based online services needs to fully consider the risks involved and utilize this type of hybrid offline/online approach that can mitigate any potential downtime.

Source : http://www.winbeta.org

[Tips Office 365] Se connecter à Exchange Online en Remote PowerShell

Comme avec BPOS, il est possible de faire du remote Remote Powershell avec Office365.
A la différence près qu’il est possible de se connecter au cloud avec la la console powershell de base. Il n’est plus necessaire de télécharger les outils de migration pour executer nos commandes à distance.

Les prérequis

  • PowerShell v2 (De base sous Win7 et Win2008 R2)
  • Windows Remote Management (WinRM) 2.0 (De base sous Win7 et Win2008 R2)

Le tout étant disponible ici si vous êtes encore sous XP

Se connecter

Bref, voilà comment se connecter et même comment récuperer la liste des commandes PS disponible !

Commande de base pour saisir les identifiants (Jusque là, pas de changement)

$cred = Get-Credential

Connecting_PS_1

Chaine de connexion

$s = New-PSSession -ConfigurationName Microsoft.Exchange -ConnectionUri https://ps.outlook.com/powershell -Credential $cred -Authentication Basic –AllowRedirection

Connecting_PS_2

Ouverture de la session

$importresults = Import-PSSession $s

Connecting_PS_3

Vous êtes maintenant connectés.

Liste des commandes disponibles

Maintenant, pour avoir la liste des commandes disponibles, il vous suffit de taper la commande ci-dessous.

Get-Command -Module $importresults | Out-Host -Paging

Connecting_PS_4

Configuration Outlook sans le client SSO…

… ou configurer deux comptes Online Services sur le même profil Outlook.

Pour cette première vidéo, on va voir comment bypasser l’utilisation du SSO (Single Sign On).
Outre le fait qu’on se libère du client de connexion (non sans concession), cela permet de configurer plusieurs comptes Online Services même si ceux-ci ne font pas parti de la même organisation.
Bref, passons à la pratique Sourire

 

P.S. : Oui, mon wall n’est pas corporate. La prochaine fois il sera MS Compliant ^^
P.S.2 : C’est ma première vidéo commentée, je suis preneur de tout commentaire
P.S.3 : Si vous avez des idées de vidéos/articles n’hésitez pas à nous le faire savoir !

Microsoft dévoile Office 365, une nouvelle génération de services Cloud pour les entreprises de toutes tailles

Avec Office 365, Microsoft fournira, au premier semestre de l’année prochaine, les versions 2010, hébergées dans le cloud, de SharePoint, d’Exchange, de Lync et d’Office Web Apps, et la possibilité de souscrire à Office Professionnel Plus 2010 sous forme d’abonnement mensuel

www.office365.com

Microsoft annonce Office 365, sa nouvelle génération de services de communication et de collaboration en mode hébergé dans le cloud. Office 365 regroupe  version 2010 de SharePoint Online, Exchange Online et Lync Online, ainsi que Office Web Apps.

De plus, Office Professionnel Plus 2010, installé sur les postes clients, sera disponible sous forme d’un abonnement mensuel.

Office 365 permet à ses utilisateurs de travailler facilement ensemble, de n’importe où, et depuis n’importe quel équipement fixe ou mobile, en toute sécurité. Microsoft a travaillé en étroite collaboration avec ses clients pour développer Office 365. Il en résulte un service adapté pour répondre aux besoins de nombreux clients d’horizons différents, depuis des professionnels indépendants jusqu’à des organisations de petites, moyennes et grandes tailles.

À partir d’aujourd’hui, Microsoft annonce aussi l’ouverture des inscriptions à une version Bêta dans 13 pays, dont la France.

« Office 365 est le meilleur de notre expertise en termes de productivité, toutes les applications étant fournies dans un seul service de cloud computing » a déclaré Kurt DelBene, Président de la division Office chez Microsoft. « L’artisan ou l’entrepreneur pourra pour la première fois profiter de logiciels d’entreprise destinés auparavant aux plus grandes entreprises. Les entreprises auront une meilleure maitrise de ses coûts et profiteront des dernières innovations et de logiciels à jour en permanence. Chacun peut ainsi se concentrer sur son travail tandis que Microsoft et ses partenaires s’occupent de la technologie. »

Office 365 : une nouvelle gamme pour les entreprises de toutes tailles, de la TPE au grand groupe

· Avec Office 365 pour les petites entreprises et les professionnels, des petites équipes ou des entreprises de moins de 25 salariés peuvent mettre en place les Office Web Apps, Exchange, SharePoint, Lync et un site Web externe en moins d’un quart d’heure, avec de puissants outils provenant du cloud computing, pour 5,25 € par utilisateur et par mois.

· Office 365 pour les entreprises propose différents packs de services pour les moyennes et grandes entreprises, ainsi que pour les établissements publics et les organisations gouvernementales, avec un premier prix par utilisateur et par mois à 1,75€ pour Exchange Online seul ou 9 € pour l’ensemble de la suite.

· Office 365 pour les entreprises propose aussi pour la première fois la possibilité d’utiliser Office Professionnel Plus 2010, la version la plus complète des applications de productivité les plus populaires, en payant à l’utilisation. A partir de 22,75 € par utilisateur et par mois, les entreprises bénéficient d’Office Professionnel Plus 2010 avec messagerie électronique, messagerie vocale, réseau social d’entreprise, messagerie instantanée, portails Web, extranets, vidéoconférence et téléconférence, conférence Web, support 24/7, licences sur site, etc.

Office 365 crée donc de nouvelles opportunités de croissance pour Microsoft et ses partenaires en s’ouvrant à davantage de clients et à d’autres types d’utilisateurs, en fournissant plus fréquemment les dernières innovations via le cloud, en correspondant mieux aux besoins métier des départements informatiques, tout en permettant une meilleure maitrise des coûts.

Feuille de route

· Microsoft Office 365 sera disponible dans le monde entier l’année prochaine dans 40 pays, et au premier semestre 2011 en France.

· Office 365 inclura l’année prochaine Microsoft Dynamics CRM Online basé sur les fonctions de la nouvelle version de notre produit CRM : Microsoft Dynamics CRM 2011.

· De plus, Microsoft Office 365 for Education sera proposé l’année prochaine, pour apporter aux étudiants et au personnel des écoles et universités une puissante technologie spécialement adaptée à leurs besoins particuliers.

· À partir d’aujourd’hui, des milliers d’entreprises réparties dans 13 régions dans le monde entier peuvent s’inscrire au programme bêta.

Pour retrouver toutes les informations concernant Office 365 : www.office365.com

Microsoft Office 365 transition center

You’ve already experienced the power of Microsoft Online Services and Microsoft Business Productivity Online Standard Suite. In 2011, the next wave of online services – Microsoft Office 365 – will be available. This exciting update will bring you additional business-class features, cloud control and efficiency, and reliability that you have come to expect from Microsoft.
You are in the right place to get ready for the transition. This page will be your one stop shop for ongoing guidance and discussion about transitioning to Office 365, so get started today and make sure to check back often.

http://www.microsoft.com/online/transition-center.aspx

Office 365

La firme de Redmond confirme une nouvelle fois son engagement dans le cloud computing, une orientation prise sous l’impulsion du désormais partant Ray Ozzie. Avec pour cible les entreprises de plusieurs tailles, Microsoft annonce une évolution de son offre Business Productivity Online Suite  ( BPOS ) au profit d’Office 365.
Office 365 s’articule essentiellement autour d’une utilisation dans le nuage de Microsoft Office, SharePoint Online ( intranet collaboratif ), Exchange Online ( groupe de travail ) et le récent Lync Online pour les communications unifiées. Un programme bêta ( limité ) pour Office 365 a été lancé avec quelques entreprises dans 13 pays et sera étendu par la suite. La disponibilité générale d’Office 365 dans 40 pays est prévue pour l’année prochaine.
Pour les professionnels et petites entreprises de moins de 25 employés, Office 365 propose à partir d’un compte utilisateur au minimum, Office Web Apps, Exchange Online, SharePoint Online, Lync Online et l’hébergement d’un site Web pour 5,25 euros par utilisateur et par mois.
Plus on évolue dans l’offre proposée et plus les ajouts arrivent. Pour les entreprises de plus grande taille, Office 365 propose notamment pour 22,75 euros par utilisateur et par mois, la suite bureautique Office Professionnel Plus 2010 sur une base pay-as-you-go ( mode locatif ). Un étonnant mélange des genres puisque cette fois-ci on ne parle plus de cloud computing. En plus d’Office Professionnel Plus 2010 : réseau social d’entreprise, voicemail, videoconférence…
L’année prochaine, les services Office 365 seront par ailleurs complétés par Dynamics CRM Online ( gestion de la relation client ).

Source : Generation-nt

Wave14 – Live Meeting programmé

Encore moi ! Rire

Vous le savez peut être (ou pas), mais la bêta de la wave14 de Microsoft Online Services (ou BPOS) approche à grands pas !
D’ailleurs l’annonce officielle est prévue pour le 19 Octobre 2010.

C’est pourquoi je vous invite à un Live Meeting exclusif au cours duquel Cyril SULTAN, ingénieur spécialisé Microsoft Online Services chez Microsoft, sera présent en live pour présenter les nouveautés et répondre à toutes vos questions sur les solutions hébergées.

Une date à retenir : le mercredi 20 octobre à 18h00 !
Pour participer à la conférence, rien de plus simple, inscrivez-vous ici.

Pour en savoir plus sur la solution, visitez notre blog Clignement d'œil, le site Microsoft Online Services ou le blog de Cyril Sultan.

Bonne journée à vous tous et rendez vous le 20 Clignement d'œil

P.S. 1 : (Vous remarquerez tous que je ai parlé de BPOS, et pas d’Union, faut pas trop s’avancer Ange)
P.S. 2 : Oui, ce billet ressemble énormément à un mail que j’ai reçu/envoyé à beaucoup de monde…

BPOS, Office communicator et Office 2010 x64

Un petit billet sur un problème d’intégration que j’ai depuis… depuis que j’utilise BPOS Triste
Il m’était (et c’est toujours le cas) impossible de recevoir dans mon Outlook mes conversations loupés ainsi que l’historique de conversation…

En effet, il existe une option dans le client Office Communicator 2007 R2 qui permet d’enregistrer dans son Outlook les conversations, de lier  son statut (Disponibilité), …
Pour l’activer (car elle ne l’est pas par défaut, sauf si ça aussi c’est dû à mon problème d’intégration), il faut passer par le menu Outils, Options et dans la première catégorie (Personnel), il faut cocher la case “Enregistrer mes conversation par messagerie instantanée dans le dossier Historique des conversations Outlook.

Alors là, si vous avez votre système d’exploitation ainsi que votre Office en x64, vous risquez fort de vous retrouver avec un message d’erreur pour expliquant qu’il ne peut pas configurer le client de messagerie correctement (puis d’autres s’en suivront).

OCS Error

Alors après près de deux mois de bataille avec mes ordinateurs ainsi qu’avec le support, il en est ressorti que cela viens du client client Office Communicator 2007 R2 qui ne s’intègre qu’à moitié (comprendre quasiment pas Clignement d'œil)…
Si vous considérez cette fonctionnalité comme vitale, le seul moyen de la rendre fonctionnelle, c’est de passer vos versions office en x86… Les équipes Microsoft n’ont pas résolu le problème et la résolution arrivera certainement après la bêta de la wave14, du coup vous pouvez aussi attendre la sortie de Union heuuuu, de la bêta de la wave14 Yeux roulants

BPOS – Sauvegarde et restauration de mails

Bien que la solution proposée par Microsoft soit apparemment vraiment fiable, il n’en est pas moins que rien n’est infaillible et les DSI ne voient pas leurs sauvegardes exécutée uniquement sur les serveurs de Microsoft d’un très bon œil (Ne me répondez pas que les sauvegardes peuvent se faire directement via Outlook avec l’archivage, je ne fait pas confiance à mes utilisateurs [;)].
Donc avec un peu de PowerShell, on peut facilement automatiser une sauvegarde.

SAUVEGARDE

Les commandes utilisées pour la sauvegarde seront Get-xsHostedExchangeMailboxData ainsi que export-transporterbinary.

Dans la commande Get-xsHostedExchangeMailboxData, vous  pouvez définir une fourchette de date pour choisir de quand à quand le dump des mails doit être fait. Pour cela utiliser les paramètres  -EmailEnd et -EmailStart. Mais dans le cas ou un administrateur veut planifier ses sauvegardes, ce système n’est pas très performant, il faut un système plus souple. Par exemple un calcul de date [:)]. Rien de plus simple, par exemple, pour sauvegarder les sept derniers jours, nous auront besoin de la date actuelle ainsi que celle d’il y a sept jours (donc –7) :

$DayToExport=[system.DateTime]::Now.Adddays(-7)
$Today=[system.DateTime]::Now

Idéalement, il faudrait faire une sauvegarde journalière (qui peut être supprimée après une semaine ou deux), une hebdomadaire (qui peut être supprimé tous les mois ou deux mois) puis une mensuelle (qui peut être supprimée tous les ans).

Donc voilà comment est composée la commande :

Get-XsHostedExchangeMailboxdata -EmailEnd $Today -EmailStart $DayToExport -sourceserver "red002.mail.emea.microsoftonline.com" -sourcelocation "https://red002.mail.emea.microsoftonline.com/exchange" -sourceidentity xcessiv@overthecloud.emea.microsoftonline.com | export-transporterbinary -targetfilepath c:\ExportMail -targetfileprefix "Sauvegarde"

Get-XsHostedExchangeMailboxData1

Ce script vous créé donc un fichier TBIN nommé “Sauvegarde” suivi de la date de la sauvegarde (sauf pour le premier fichier, qui lui se nommera seulement Sauvegarde.tbin) dans le dossier désiré (partage, dossier local…), ici c:\ExportMail.
Vous l’aurez compris, –SourceIdentity représente le compte à sauvegarder, –SourceServer et –SourceLocation sont les serveurs BPOS.
A savoir : Le fichier généré est inutilisable en dehors de BPOS… [:(]

On peut imaginer un script qui, avec une liste d’utilisateurs, personnaliser le nom des sauvegardes ainsi que leurs destinations, une planification des sauvegardes qui gère automatiquement le type de sauvegarde (sauvegarde différentielle ou complète), ou pour les comptes critiques une sauvegarde beaucoup plus régulière…

RESTAURATION

Bon, maintenant que nos sauvegardes sont faites, il faut penser à la méthode de restauration. Pour cela il faut se poser une question :

Est-ce une restauration complète ou simplement un (ou plusieurs) mail(s) précis à restaurer ?

En effet, l’import du fichier TBIN se fait en une fois, cela signifie que nous ne pouvons pas choisir les mails/dossiers à restaurer. Donc dans le cas d’une restauration de boite complète, cela ne pose pas de soucis, mais s’il faut restaurer moins que la totalité des mails, il faudra faire autrement.
La solution ici précisément, est d’utiliser une boite temporaire dans laquelle tout restaurer, puis de mettre une délégation à l’utilisateur pour qu’il récupère tout ce qu’il souhaite avant de supprimer la boite temporaire.

Les commandes à utiliser seront Import-TransporterBinary et Add-XsExchangeOnlineItem.

Import-TransporterBinary -Sourcefilename “C:\ExportMail\Sauvegarde.tbin” | Add-XsExchangeOnlineItem -identity xcessiv@overthecloud.emea.microsoftonline.com

Le paramètre-SourceFilename représente la localisation du fichier de sauvegarde
Le paramètre –Identity représente le compte sur lequel restaurer les mails. Comme dit plus haut, cela peut être la boite mail de l’utilisateur concerné ou une boite temporaire créée spécialement pour l’occasion sur laquelle on mettra des délégation afin que l’utilisateur puisse récupérer les mails de son choix.

Voilà qui est fait. Si vous avez d’autres solutions plus simples ou plus chères, je suis à votre écoute [:)]