5 mois après son lancement, Office 365 est largement adopté par les PME comme les plus grandes entreprises françaises

5 mois après le lancement d’Office 365, la suite de communication et de collaboration dans le Cloud, et à l’occasion de la première mise à jour majeure du service, Microsoft dresse un bilan positif de l’adoption de ce service par les entreprises françaises.

En proposant dans le Cloud la puissance d’Exchange Online (messagerie, agendas, contacts), de Lync Online (messagerie instantanée, conférences audio/vidéo), de SharePoint Online (sites collaboratifs, sites web) et des Office Web Apps, Office 365 a déjà conquis de nombreux clients et partenaires et s’apprête à être lancé dans 22 nouveaux pays dont l’Argentine, l’Islande, l’Indonésie, l’Afrique du Sud et Taïwan.

« La force d’Office 365 est de pouvoir s’adapter aux besoins des grandes entreprises, mais également des TPE-PME. D’ailleurs, plus de 90% des clients actuels d’Office 365 emploient moins de 50 salariés », souligne Ariane Gorin, Directrice de la Division Office chez Microsoft France. « Nous sommes confiants quant au succès de cette offre Cloud dont la croissance est en passe de devenir la plus rapide de toute l’histoire de Microsoft. »

Les entreprises disent « Oui » à Office 365

L’adoption d’Office 365 par les PME a été immédiate : déjà 70% des entreprises participant à la première phase de beta étaient des PME. Cette tendance se confirme aujourd’hui puisque plus de 90% des clients d’Office 365 emploient moins de 50 salariés. Ces entreprises font le choix de la solution Microsoft principalement pour une optimisation des coûts allant de 10 à 50%, et une efficacité accrue des utilisateurs.

Parmi ces clients, la société de conseil en fusion-acquisition L’Epervier a été séduite par la flexibilité d’Office 365 et la maîtrise des coûts offerte : « Choisir le Cloud nous a permis d’économiser immédiatement sur de nombreux postes budgétaires », explique Olivier Mattéoli, Directeur général adjoint de L’Epervier. « D’abord, sur l’acquisition du matériel, qu’il aurait fallu remplacer. Puis sur le prix des licences pour les postes de travail et le serveur, sans parler du déploiement et de la maintenance. Avec Office 365, nous nous acquittons d’un simple forfait mensuel par utilisateur très raisonnable. C’est une solution idéale pour une petite structure comme la nôtre. »

De son côté, Le Havre Développement, comité d’expansion économique de la région Havraise, comptant 20 utilisateurs, a choisi de confier l’intégralité de sa plateforme Cloud à Microsoft, retenant Office 365 pour le travail collaboratif et Dynamics CRM Online pour la gestion de sa base clients.

Les grandes entreprises font aussi confiance à Microsoft

Le groupe Marie-Claire a adopté Office 365 dès sa sortie, séduit par l’interopérabilité de la solution avec d’autres plateformes. « Nous avons évalué d’autres offres de productivité Cloud du marché avant de retenir Microsoft et Office 365 qui s’est révélé le meilleur choix pour nous aider à mettre en place de nouvelles façons de travailler et à favoriser un environnement de travail plus mobile», déclare Philippe Chapier, DSI du Groupe Marie-Claire. « Avec ce service, nous avons l’avantage de travailler avec des outils qui nous sont familiers, sur presque n’importe quel appareil et nous pouvons prendre des décisions plus rapidement. »

En parallèle, 500 collaborateurs du groupe audiovisuel Arte bénéficient déjà d’une nouvelle messagerie avec Office 365 accessible de n’importe où, en ligne ou de manière déconnectée. La stabilité des produits Microsoft a par ailleurs joué un rôle dans la décision d’une migration vers Office 365.

L’entreprise InfoVista, leader mondial sur le marché des logiciels de gestion de la performance des réseaux, services et applications IP, a, quant à elle, fondé son choix sur la richesse de l’offre Microsoft, la plus complète du marché, en déployant Office 2010 sur les postes de travail ou encore la messagerie vocale couplée à Exchange.

30 nouvelles fonctionnalités pour plus de souplesse et de simplicité

Aujourd’hui, Microsoft annonce 30 nouvelles fonctionnalités pour Office 365 portant principalement sur la collaboration et la communication dont :

Les Business Connected Services sur SharePoint pour se connecter directement et en toute sécurité aux applications métier critiques de l’entreprise, telles que la gestion de la relation client

Support amélioré pour Windows Phone 7.5 pour accéder et mettre à jour ses documents SharePoint Online via un terminal Windows Phone, où que l’on se trouve

Support Lync pour Mac permettant aux utilisateurs Mac d’utiliser la messagerie instantanée et les outils de vidéoconférence Office 365

Visualisation des documents Office directement dans Outlook Web App ainsi que de nombreuses autres mises à jour des Office Web Apps

Source : http://community.office365.com/

Microsoft rend Office 365 compatible avec le Patriot Act et les exigences européennes

Microsoft a indiqué avoir pris des mesures pour rendre Office 365 plus conformes aux exigences règlementaires relatives à la protection des données. Ces garanties se traduisent par des engagements contractuels et des fonctionnalités spécifiques. Microsoft pense que cela servira à rassurer les clients qui se préoccupent de la localisation des données des applications Cloud.

Microsoft veut rassurer les futurs clients de ses offres de collaboration et de communication en ligne sur leur compatibilité avec les différents cadres règlementaires, européens ou américains. L’éditeur a pris certaines mesures dans ce sens. Quand un prestataire vend une solution Office 365 en Europe, Microsoft devra signer des « clauses types » développées par l’Union européenne, qui établissent des garanties et des procédures pour protéger les données lorsqu’elles sont transférées hors de l’UE. Dans les pays européens qui ont des exigences supplémentaires, la firme de Redmond va inclure ce qu’elle appelle « un accord sur le traitement des données » qui va au-delà des règles inscrites au sein des directives sur la protection des données.

Aux États-Unis, pour les contrats avec les sociétés relatives à la santé qui doivent se conformer au Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA), Microsoft va inclure un Business Associate Agreement (BAA) émis par le ministère de la santé américaine pour garantir la protection des données des patients. Stephen McGibbons, CTO de Microsoft pour la région EMEA a déclaré « nous voulons aider les clients à avoir confiance et se sentir en sécurité dans le Cloud, en respectant les obligations du HIPAA ou des directives européennes sur la protection des données ». Si les entreprises sont séduites par les applications en mode hébergé, celles gravitant autour de la santé ou de la finance et qui sont fortement règlementées, hésitent à adopter ces logiciels qui ne se conforment pas aux cadres règlementaires.
L’éditeur a également relancé Office 365 Trust Center, un site web donnant des informations sur la confidentialité des produits et les différentes politiques de sécurité. Il a été rénové pour être plus facile d’accès.

Article de Jacques Cheminat avec IDG NS in : http://www.lemondeinformatique.fr/

[Office365] OWA – Créer signature HTML (avec Image)

Parmi les limitation d’Outlook Web Access, on trouvera l’impossibilité d’insérer une image dans sa signature.
En effet, la gestion des signatures dans OWA ne permet pas d’insérer une image (logo d’entreprise par exemple) :

UI_Sign
(Cliquer pour agrandir)

Dans le cas ou un utilisateur doit envoyer un mail via l’interface web, il est plus agréable d’avoir une signature standard plutôt que du texte brut, voir pas de signature du tout…

Il existe une solution pour passer au delà de ce problème.Un script PowerShell peut être utilisé pour appliquer une signature à un utilisateur quand il utilise OWA.
Pour ce faire, il faudra :

  1. Un compte Office 365 sur lequel appliquer la signature;
  2. Un compte Admin pour pouvoir exécuter les commandes.

Dans un premier temps, il faut créer la signature au format HTM/HTML selon la modèle souhaité.
Pour insérer une image, il faut que celle-ci soit hébergée sur internet, et c’est là que c’est important. Il faut que l’image soit accessible sur internet.
Ensuite, dans une console PowerShell connectée à Office 365, saisir les commandes suivantes :

$file = "[URL_SIGN]"

$temp = Get-Content Path $file ReadCount 0
Set-MailboxMessageConfiguration identity [ACCOUNT] SignatureHtml $temp

[URL_SIGN] : Correspond au chemin du fichier HTM sur l’ordinateur
[ACCOUNT] : Correspond au compte sur lequel appliquer la signature

Voilà ce que cela donne

Sign_Final
(cliquer pour agrandir)

Inconvénients :

  • L’utilisateur ne peut pas mettre en place cette procédure seul;
  • Lors de la réception de mails, il est possible que l’image soit bloquée par sécurité. Pour que cette alerte n’apparaisse plus, il faut ajouter le domaine à la liste des expéditeurs approuvés en cliquant sur l’alerte.

Sign_Warning
Sign_Warning2
(cliquer pour agrandir)

En revanche, cela convient parfaitement lors de la création de la messagerie par le service adéquate au sein d’une société. Ainsi, il est possible d’appliquer le même modèle de signature pour tout le monde.

P.S. : Il est aussi possible de passer par le “Presse Papier” pour intégrer une image via OWA directement, mais il n’est pas évident de gérer l’emplacement de celle-ci via cette méthode.

Jimmy.
(Billet d’origine : http://www.overthecloud.fr/?p=93)

[Office365] Synchronisation AD d’une boite mail partagée

Les boites aux lettres partagées ou SharedMailbox sont des boites mails n’étant pas liées à un utilisateur et proposant un espace de stockage de 5 Gb gratuitement. (pour plus d’informations : http://technet.microsoft.com/en-us/exchangelabshelp/ee441202)
Il n’y a pas d’utilisateurs liés à ces boites mais uniquement des délégués. Il n’est pas “nativement” possible de les gérer depuis l’Active Directory. Or c’est souvent une demande du client.

Après plusieurs tentatives infructueuses (le résultat étant soit la mise en place d’une période de grâce ou utilisation d’une licence), l’équipe COE (Circle Of Excellence) de Microsoft m’a fourni une procédure qui permet de mettre en place une SharedMailbox (gratuite) avec la possibilité de la gérer depuis son AD.
Ci-dessous, la procédure.

1 – Dans une console PowerShell connectée au tenant Office 365, créer une boite mail partagée dan Office 365

New-Mailbox -Alias MyNewSharedMailbox -Name MyNewSharedMailbox -DisplayName "New Shared Mailbox" -PrimarySmtpAddress MyNewSharedMailbox@marchetto.at –Shared

Attention : La créer en une seule fois.
Créer une boite mail puis la convertir génèrera une erreur dans l’attribution des licences.

O365 Error
(Cliquer pour agrandir)

2 – Dans une console PowerShell sur un serveur local, importer le module ActiveDirectory

Import-Module ActiveDirectory

3 – Dans cette même console, créer un compte utilisateur dans l’AD avec pour adresse mail primaire la même adresse mail que la SharedMailbox

$password = Read-Host "Enter password" –AsSecureString
New-ADUser MyNewSharedMailbox -DisplayName "My New SharedMailbox" -AccountPassword $password -OtherAttributes @{mail=MyNewSharedMailbox@marchetto.at; ProxyAddresses="SMTP:MyNewSharedMailbox@marchetto.at"; userprincipalname=MyNewSharedMailbox@marchetto.at}

C’est là que tout se fait. DirSync va automatiquement faire le lien entre la SharedMailbox et le compte utilisateur. Il est important que l’adresse mail primaire soit la même sur les deux objets.

4 – Lancer la synchronisation DirSync

Sur le serveur DirSync, exécuter le fichier PS1 : C:\Program Files\Microsoft Online Directory Sync\DirSyncConfigShell.psc1
Exécuter la commande  : Start-OnlineCoexistenceSync

Le lien correspond à la version x64 de DirSync

5 – Vérifier que la synchronisation s’est bien déroulée (pas d’erreur) et que le compte est bien créé dans Office 365.

Désormais, la boite mail partagée (SharedMailbox) est gérée en local.

Pour terminer, quelques points importants :

  • Il est possible de se connecter avec le compte nouvellement crée mais n’ayant pas de licence, il n’a accès à aucun service;
  • La SharedMailbox étant désormais liée à un compte synchronisé, si ce dernier est supprimé la boite mail le sera également;
  • Tous les paramètres de la boite mail seront écrasés par les données remontées par DirSync;
  • Si une licence Exchange est attribuée à la SharedMailbox puis est retirée, la SharedMailbox disparait d’Office 365 :
    • Si une licence est réattribuée suite à ça, le compte est une boite mail et plus une SharedMailbox.

Jimmy.
(Billet d’origine : http://www.overthecloud.fr/?p=66)

Le client Lync pour Windows Phone 7 est disponible

Le client Lync pour Windows Phone 7 est disponible depuis ce matin, voici le lien pour le télécharger :

http://www.windowsphone.com/en-US/apps/9ce93e51-5b35-e011-854c-00237de2db9e?wa=wsignin1.0

On attend avec impatience la version iOS qui devrait arriver très rapidement si Microsoft tient ses promesses.

D’autres versions pour des plateformes plus exotiques (Android, Symbian) devraient également être mises en ligne dans les jours qui viennent.