altaro

 

 

Bonjour à tous …

 

Il y a quelques semaines, je vous annonçais que ma société était devenue partenaire ALTARO. Pour tous ceux qui ne connaissent pas encore cette société, cette dernière propose une solution de backup pour les environnements Hyper-v.

 

Pour l’avoir mis en Production chez un client il n’y a pas longtemps, je peux vous assurer que cela faisait très longtemps que je n’avais pas déployé une solution de backup aussi simple et efficace en tous points de vue:

  • Installation en 2 minutes maximum
  • Configuration en quelques clics
  • Découverte automatique des clusters Hyper-v
  • Gestion des environnements CSV simplifiée
  • Prix réduit de la solution

 

ALTARO Hyper-v Backup est disponible en 3 éditions:

  • Edition Free
  • Edition Standard
  • Edition Unlimited

 

Pour avoir de plus amples renseignements sur ces éditions, voici un tableau récapitulatif:

 

ALTAROEdition

 

 

 

Si vous voulez avoir des plus amples renseignements sur le produit, je vous invite à consulter les liens suivants:

 

Les fonctionnalités détaillées
http://www.altaro.com/hyper-v-backup/features.php

 

Le téléchargement de la solution

Il vous est tout à fait possible de télécharger une version Unlimited pour 30 jours en cliquant sur l’image ci-dessous …

hyper-v-backup-box

 

Par ailleurs, si vous souhaitez avoir des informations sur le prix de la solution ou un accompagnement sur le déploiement du produit dans votre Système d’Information, envoyez nous un email:

contact@vstart.fr

 

 

 

Les prérequis
http://support.altaro.com/customer/portal/articles/808716-what-are-the-system-requirements-for-altaro-hyper-v-backup- 

 

http://support.altaro.com/customer/portal/articles/808575-what-are-the-requirements-for-live-backups-of-a-hyper-v-guest-vm-

 

 

La prochaine partie permettra d’entrer dans les profondeurs de cette solution de sauvegarde et mettre les mains dans le cambouis.

 

Bonne soirée …

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Mes chers amis virtuels du dimanche …

 

En ce jour dominical pluvieux, je vais faire court sur ce post pour vous faire part de mes nouvelles pérégrinations. La suite de mes publications va être axée Cloud et convergence.

 

Depuis peu, j’ai intégré un projet en tant qu’architecte Cloud Privé afin de fournir un portail aux différents Tenants et leur proposer plusieurs services.

 

L’infrastructure repose sur les solutions suivantes:

Solutions matérielles

  • Nutanix pour l’hyper-convergence
  • HP pour les serveurs
  • NetApp pour la partie stockage
  • SMB 3.0
  • StorSimple

Solutions logicielles

  • System Center 2012 R2
  • Windows Azure Pack
  • Service Provider Foundation
  • SQL Server

 

 

Bref …  Vous l’aurez compris, ce n’est que du bonheur pour un passionné de Cloud et de virtualisation comme moi. Mes prochains articles parleront de Nutanix.

 

En attendant la victoire de J.W Tsonga dans quelques minutes, je vous salue …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Comme vous le savez tous, la TP2 (Technical Preview) de Windows Server 2016 a vu le jour sur le site de Microsoft il n’y a pas longtemps.

https://www.microsoft.com/en-us/evalcenter/evaluate-windows-server-technical-preview

 

Disposant d’un portable de tests dans mon salon informatique, j’ai installé la TP2 pour pouvoir l’évaluer et faire connaissance avec ses nouvelles fonctionnalités.

http://blogs.technet.com/b/windowsserver/archive/2015/05/04/what-s-new-in-windows-server-2016-technical-preview-2.aspx

 

 

Pour ne pas perdre mes vieilles habitudes, après chaque install de WS, j’ajoute la fonctionnalité WIFI pour pouvoir surfer et installer les mises à jour. En voulant me connecter au réseau de mon domicile, j’ai encore eu la bonne surprise d’avoir une douce erreur me stipulant que cela n’était pas possible.

 

Avoir quelque chose de fonctionnel de suite serait trop beau pour être vrai …  J’ai alors tenté de faire des recherches au sein de la communauté mais en vain. Pour être digne de son statut de sapeur pompier, j’ai donc rusé.

ATTENTION !

Les ruses sont à éviter en environnement de Production les amis

 

 

Voici la marche à suivre :

  1. Faire un clic droit sur la carte réseau WIFI et cliquer sur Propriétés

    01



  2. Cliquer sur Install dans les Propriétés et cliquer sur Service

    02



  3. Cliquer ensuite sur Native WIFI Filter et cliquer sur Add. Fermer toutes les fenêtres et jouissez d’une connexion Wireless

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Hello tout le monde …

 

Je vous fais part d’un soucis que j’ai pu rencontrer il n’y a pas si longtemps sur ma plateforme de tests à la maison.

 

Je dispose d’un cluster SCVMM 2012 R2 administrant ma plateforme clustérisée de 5 nœuds Hyper-v 2012 R2. Etant un adepte des mises à jour, j’ai donc souhaité y installer l’Update Rollup 6 de VMM 2012 R2.

 

Je vais vous passer les détails d’une installation Next – Next – Finish mais à la fin de cette opération, je tente d’ouvrir ma console d’administration et là, c’est le big drame au sein de mon infrastructure:

Localized Virtual Machine Manager Administrator Console fails to connect after you install VMM 2012 R2 Update Rollup 6

 

 

Petite aparté, pour ceux qui ne le savent pas, le statut de MVP vous permet des avantages inimaginables dont celui d’être en contact avec les équipes produits de Microsoft Corp. N’étant pas le seul à avoir eu ce problème, nous avons crié alertes et nos emails ont été entendus …

 

Microsoft a donc sorti une KB indiquant comment mettre à jour VMM avec l’UR6:

  • Download and install KB3065235

  • Back up the Microsoft.VirtualManager.UI.HardwareProperties.resources.dll file. You'll find this file in the %VMMINSTALLPATH%\bin\<Language> Virtual Machine Manager installation directory

  • Stop the Virtual Machine Manager Administrator Console

  • Extract the correct architecture and language version of Microsoft.VirtualManager.UI.HardwareProperties.resources.dll from the hotfix package, and then replace the file in the %VMMINSTALLPATH%\bin\<Language> directory

  • Restart the Virtual Machine Manager Administrator Console

 

 

Suivez bien ces instructions pour vous éviter des nœuds à l’estomac.

 

Bon Rolland Garros …

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Mes chers admins Hyper-v …

 

Je vous joins un script PowerShell réalisé par un ami MVP et mis en ligne sur le GALLERY TECHNET gratuitement. Ce script permet de restaurer les permissions ACL pour un disque virtuel avec le SID de la VM en question en cas de perte.

 

ACL HV

 

 

Si vous rencontriez des problèmes, n’hésitez pas à me les signaler pour que je puisse le remonter à mon fellow.

 

Bon téléchargement les amis …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Me revoilà les amis …

 

Quand je vous disais dans mon post précédent que je profiterais du jour férié de demain pour vous donner les derniers potins IT.

 

La dernière nouvelle chez votre marchand Internet n’est autre que la sortie de l’Update Rollup version 6 de System Center 2012 R2, plus connu sous l’acronyme UR6. Plus précisément, celui-ci va permettre de corriger quelques bugs et de disposer également de nouvelles fonctionnalités au sein de SCVMM.

 

Par conséquent, je vous invite à vous le procurer rapidement via le lien suivant: https://support.microsoft.com/fr-fr/kb/3050317

 

 

ATTENTION !

N’oubliez pas de mettre à jour ET la console ET le serveur VMM

Vous risquerez d’avoir des erreurs dans le journal APPLICATIONS de type Win32_Product.

 

 

Bonne mise à jour de votre plateforme SC …

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

certified_medium

 

 

Bonjour mes chers amis …

 

Comment allez-vous depuis mon dernier post ? J’espère que tout va bien pour vous et que vos projets IT se déroulent parfaitement.

 

Vous vous demandez surement pourquoi je n’ai pas posté d’articles un article beaucoup plus tôt mais rassurez-vous, je n’ai pas disparu. Je jongle entre mes clients, les rédactions de documents …  Demain étant férié, j’en profite pour vous donner les derniers potins IT.

 

Ce premier post permet de vous annoncer une excellente nouvelle: ma société est certifiée et partenaire ALTARO. Pour tous ceux qui ne connaissent pas encore cet éditeur, ce dernier est spécialisé dans les solutions de sauvegarde pour Hyper-v. Vous me direz qu’il s’agit encore d’un produit lambda commercialisé sur le marché IT … A ceci je vous répondrai par la négative. Pourquoi ? Parce qu’ALTARO est un produit de backup simple d’implémentation et d’utilisation mais à cela, rajoutez les qualificatifs sécurisé, performant et avancé.

 

logo

 

 

Dans un prochain post, je vous décrirai davantage la solution dans mon environnement afin que vous puissiez vous former mais aussi admirer la qualité du bébé …

 

Par conséquent, si vous souhaitez avoir des renseignements sur ces fonctionnalités ou mettre en place un POC au sein de votre S.I., il ne vous suffit plus qu’à nous contacter sur contact@vstart.fr.

 

En attendant le prochain post, je vous souhaite un bon WE.

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Depuis 2 jours, (23 Février) nous pouvons désormais installer du SQL Server 2014 au sein de nos environnements System Center 2012 R2. Comment ? Grâce à l’UR5 (Update Rollup), we can do it …

 

Voici les produits SC supportés par SQL 2014:

  • Operations Manager
  • Orchestrator
  • Service Management Automation
  • Service Provider Foundation
  • Virtual Machine Manager
  • Windows Azure Pack

 

En revanche, l’UR6 supportera les produits suivants:

  • Service Reporting
  • Service Manager
  • Data Protection Manager

 

Procurez-vous l’UR5 en cliquant sur ce lien

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

rss

 

 

Etant un FAN inconditionnel des technologies de virtualisation et surtout mon petit chouchou j’ai nommé SC Virtual Machine Manager, je souhaite avoir tout le temps la moindre information concernant ses nouveautés, la sortie d’un hotfix ou autre …

 

Définissant et déployant des architectures de virtualisation régulièrement chez les clients, il est possible que je rencontre des bugs ou des problèmes ou encore que je souhaite disposer des dernières mises à jour concernant ce produit. Dans notre métier le temps c’est de l’argent. Par conséquent, pour éviter les pertes de temps à chercher sur le web et à y passer des heures, j’ai trouvé un WIKI détaillant tout ce qu’il y a à savoir sur VMM.

 

Disposant de ce bijou entre les mains, je me suis créé un flux RSS sur mon logiciel afin d’être à l’affut de la moindre nouvelle ou publications. Si vous aussi vous êtes dans mon cas, voici le lien magique:

 

Untitled

 

 

Bonnes consultations …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Hey hey mes virtual addicts …

 

Oui je sais, cela fait très longtemps que je ne vous ai pas écris mais entre tous les projets, les soirées foot ou encore les TechDays, je n’ai pas trop eu le temps. En ce moment, j’ai décidé de prendre du temps, et de penser à vous en vous écrivant quelques posts.

 

Je me suis demandé qu’est-ce que j’allais bien pouvoir vous faire partager de cool et de très intéressant … Et là, je me suis souvenu que je répondais à un super AO sur la mise en place d’une infrastructure VDI sous Windows Server 2012 R2 pour un client Grand Compte. Quoi de mieux que de vous faire part de ma vraie vie d’IT Pro dans la publication de mes articles. Cela permet à beaucoup de personnes de la communauté d’éviter les problématiques liées au S.I et surtout d’apprendre des expériences terrain d’un autre informaticien.

 

 

Par conséquent, je voulais vous communiquer THE document à avoir au sein de sa besace lorsque vous répondez ou souhaitez mettre en place une infrastructure de VDI (Virtual Desktop Infrastructure) chez l’un de vos client. Il s’agit de:

Large Scale VDI deployment using Hyper-v with Storage Tiers and Data Deduplication (ici …)

 

 

Je vous garantis que la lecture en vaut la peine les amis. En ce qui me concerne, il m’a vraiment beaucoup servi pour mon appel d’offre. N’hésitez pas à le récupérer.

 

Bonne lecture …

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

azure

 

 

 

Nous revoilà dans la deuxième partie de notre article sur comment sauvegarder un NAS Qnap sur Microsoft Azure.

 

Pour ceux n’ayant pas eu le temps de lire la première partie, je vous joins le lien: http://danstoncloud.com/blogs/david_lachari/archive/2015/01/22/que-le-cloud-azure-soit-avec-vous-partie-1.aspx

 

 

3. Etape N°2 - Configuration de la destination de sauvegarde du NAS Qnap via l’application Azure Storage

  • Se connecter à l’interface d’administration QTS du Qnap
    - se diriger dans le menu App Center
    - cliquer sur Ouvrir dans l’application Azure Storage

image017

 

image018

 

 

  • Créer et définir votre compte de stockage avec la clé obtenue un peu plus haut. Il est également important d’activer la connexion sécurisée (SSL)

image020

 

 

  • Dans le menu Sauvegarder, créer une tâche comme ceci:
    - dans l’onglet Général, donner un nom de tâche et définir la politique

image021

 

 

  • Dans l’onglet Cloud, définir les options suivantes:
    - le compte
    - l’activation du protocole SSL
    - le nom du container
    - la taille du bloc

image024

 

 

  • Dans l’onglet Dossiers, sélectionner le ou les dossiers à sauvegarder

image025

 

 

  • Dans l’onglet Stratégie, définir les différentes options

image026

 

 

  • Dans l’onglet Filtre, définir la politique des différents filtres

image027

 

 

La tâche de sauvegarde est maintenant créée sur votre NAS Qnap. A partir de ce moment,deux options s’offrent à vous:

  1. Attendre la prochaine exécution de la tâche
  2. Sauvegarder maintenant

image028

 

 

Une fois votre sauvegarde terminée, il vous est possible de visualiser les données transférées via le portail Azure ou via un outil tiers de gestions du stockage Azure (http://www.cerebrata.com/products/azure-explorer/introduction).

 

image030

 

image031

Vue Azure Explorer

 

 

 

Voilà mes très chers amis, cet article touche à sa fin … J’espère que le sujet traité par mon ami Flavien vous a plu.

 

Vous êtes professionnel et vous vous posez des questions sur le Cloud, Microsoft Azure, Hyper-v, Windows Server, l’évolution du Datacenter vers un Cloud privé ou Hybride, la gestion des périphériques mobile en entreprise, n’hésitez pas à suivre les sessions gratuites de formation de la Microsoft Virtual Academy

 

Concernant Microsoft Azure IaaS (dont le Stockage), le cours MVA en français est accessible via le lien suivant: http://aka.ms/mvaiaas.

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

azure

 

 

 

Bonjour à tous …

 

Vous vous attendez aujourd’hui à c’que je vous écrive un poste provenant de mes petites mimines et de mon expérience chez les clients mais NON !

 

En ce Jeudi 22 Janvier, je vous posterai un article écrit par mon ami Flavien Maison passionné invétéré des technologies Microsoft et de Stanislas Quastana. Ayant un NAS QNAP à son domicile, il a souhaité essayer de le sauvegarder sur Azure grâce au guide pratique détaillé rédigé par notre ami Stan sur son blog (backup de NAS Synology sur le Cloud Microsoft).

 

Vous êtes prêts les amis ? Alors c’est parti …

 

 

Si comme moi, vous êtes propriétaire à titre privé ou professionnel d’un NAS Qnap de dernière génération (dans ce post il s’agit d’un TS-459 Pro+), alors vous devez avoir certainement dans App Center, une application de type Azure Storage:

 

image001

 

Il suffit de l’ajouter au QTS (il s’agit du système d’exploitation Qnap). Pour rappel, Azure Storage c’est la capacité de réaliser des sauvegardes externalisées dans le Cloud, dont celui de Microsoft Azure. Comme vous l’aurez compris, ce post sera de vous expliquer pas à pas comment sauvegarder votre Qnap dans Azure Storage.

 

 

1. Prérequis

 

 

2. Etape N°1 - Création d’un compte de stockage sur Azure

  • Dans l’interface d’administration Azure (lien du portail), aller dans la partie du stockage pour créer un compte

image002

 

         Vous pouvez utiliser aussi le portail Azure Preview Portal:

 

image004

 

 

  • Nous le ferons avec le premier portail indiqué en cliquant sur Stockage

image005

 

 

  • Cliquer sur Nouveau et Création rapide

image006

 

 

  • Remplir les informations demandées telles que:
    - URL (cela doit s’agir d’un nom unique)
    - Groupe d’emplacement (Datacenter Azure)
    - Réplication (redondant en local)

          Pour rappel, les Datacenter Azure sont les suivants:
          Europe de l’ouest = Amsterdam
          Europe de l’est = Dublin

 

image008

 

 

  • La création va démarrer: le stockage sera disponible et en ligne

image010

 

 

  • Dans la suite de ce guide détaillé, nous aurons besoin des clés d’accès pour pouvoir configurer la partie Azure Storage du Qnap

image012

 

image014

 

 

  • Sur le stockage existant, nous allons ajouter un “conteneur” permettant de ranger toutes nos données

image015

 

 

  • Une fois le conteneur ajouté, cliquer sur Modifier pour vérifier que toutes les données soient en accès privé

image016

 

 

 

Mes chers amis, le premier post touche à sa fin … mais ne vous inquiétez pas. Les autres parties vont suivre très prochainement. Vous pourrez ainsi sauvegarder un NAS Qnap sur le Cloud de Microsoft Azure.

 

Bonne soirée à tous …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Untitled

 

 

 

Bonjour à tous …

 

Vous savez quoi ? Les TechDays 2015 approchent à grands pas. Cette année, je pense que nous aurons le droit à de belles sessions surtout sur le Cloud et Azure.

 

Pour ma part, je serai là le 2ème jour pour tous les sujets d’infrastructure. Par la même occasion, je serai comme chaque année ATE (Ask The Expert). Cela signifie que je porterai un tee-shirt, avec écrit ATE dessus, pour que vous puissiez en cas de besoins me poser toutes les questions que vous souhaitez sur les sujets :

  • Virtualisation
  • System Center
  • Windows Server

 

En attendant donc de vous croiser, voici le lien permettant de vous inscrire :

 

Untitled

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Mes chers compatriotes virtuels …

 

En cette journée dominicale grisâtre, j’ai décidé de vous donner de la lecture pour que vous soyez au chaud sous les couettes.


Dans la première partie de mon post sur ODX, j’ai commencé à vous expliquer et à vous donner les bases de cette nouvelle fonctionnalité native à partir de Windows Server 2012:

http://danstoncloud.com/blogs/david_lachari/archive/2014/12/07/familiarisez-vous-avec-le-fr-232-re-de-bip-bip-j-ai-nomm-233-odx-partie-1.aspx

 

 

Dans cette seconde partie, je souhaite vous faire partager et montrer l’ensemble de mes tests sur ODX effectués au travers d’un hôte Hyper-v DELL M620 et d’une baie de stockage SAN DELL Compellent SC8000.

 

Pour réaliser mes tests, j’ai créé des VHDX de différentes tailles en activant ODX et en désactivant ODX. Voici les résultats:

 

  • Dans un premier temps, je vais vérifier que mon OS supporte bien ODX (je le sais déjà que cela est supporté …)

    Get-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Services\
    FsDepends -Name "SupportedFeatures"

    Si le résultat vous retourne 3, alors ODX est supporté
    .

03

 

 

  • Maintenant, vérifions qu’ODX soit bien activé sur le serveur initiant la copie

    Get-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Control\
    FileSystem –Name "FilterSupportedFeaturesMode"


    Si le résultat vous retourne 0 alors ODX est activé
    .

04

 

 

 

A partir de maintenant, nous allons rentrer dans le vif du sujet en créant plusieurs VHDX de taille fixe depuis notre hôte 2012 R2 vers le SAN Compellent sur un CSV.
 

ODX activé

 

  • Création d’un disque VHDX de 50GB en 2,592 secondes

05

 

  • Création d’un disque VHDX de 100GB en 4,235 secondes

06

 

  • Création d’un disque VHDX de 250GB en 9,263 secondes

07

 

  • Création d’un disque VHDX de 400GB en 15,209 secondes

08

 

 

 

ODX désactivé

 

Pour désactiver ODX sur mon serveur 2012 R2, je tape la commande suivante:

Set-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Control\FileSystem
-Name “FilterSupportedFeaturesMode" -Value 1

Pour vérifier que notre commande soit bien valide, tapons cette commande:

Get-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Control\
FileSystem –Name "FilterSupportedFeaturesMode"


Si le résultat vous retourne 1 alors ODX est désactivé
.

09

 

  • Création d’un disque VHDX de 50GB en 1,36 minute

10

 

  • Création d’un disque VHDX de 100GB en 3,11 minutes

11

 

  • Création d’un disque VHDX de 250GB en 7,59 minutes

12

 

  • Création d’un disque VHDX de 400GB en 12,46 minutes

13

 

 

 

Je vous ai fais un tableau récapitulatif des résultats en vous donnant le coefficient entre une création avec ODX activé et ODX désactivé:

 

Untitled

 

image

 

 

Comme vous pouvez le constater, les chiffres parlent d’eux-mêmes …

 

Bonne après-midi les virtual addicts.

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Tout le monde connait le célèbre BIP BIP …

 

BIP BIP

 

 

Et bien savez-vous qu’il avait un frère jumeau ? Même les FANS inconditionnels de ce cartoon ne le savent pas… Désolé pour toutes les personnes qui croyaient tout savoir sur BIP BIP et Coyotte.

 

Non ne vous inquiétez pas je n’ai rien fumé comme substance illicite aujourd’hui. Il n’y a que les IT Pros passionnés des technologies Microsoft qui comprendront. En effet, depuis la sortie de Windows Server 2012, il existe une fonctionnalité native au système d’exploitation nommée ODX (Offloaded Data Transfer) connue aussi sous le nom Copy Offload permettant de copier des données entre deux serveurs sans passer par le réseau IP mais par le réseau de stockage SAN.

 

Avant de vous expliquer ODX et ses profondeurs, faisons un rappel sur la copie de fichiers traditionnelle entre deux serveurs au travers d’un schéma:

 

Dessin1

 

Dans notre exemple, nous disposons de l’infrastructure suivante:

  • 2 serveurs Windows Server 2008 R2
  • 1 baie de stockage SAN Fibre Channel
  • Des CSV contenant des données dont une image ISO

 

Dans une copie traditionnelle, le serveur 1 souhaite copier l’ISO (stockée dans le CSV attaché aux serveurs) sur le serveur 2, le serveur 1 lit le fichier ISO sur le SAN et le fait transiter sur le serveur 2 via le réseau IP. Vous l’aurez donc compris, les copies traditionnelles comme nous les avons toujours connues sont demandeuses de ressources processeur, mémoire, bande passante réseau et stockage.

 

Heureusement, avec Windows Server 2012, les admins réseaux et systèmes vont retrouver le sourire. Pourquoi vous me direz ? Tout simplement parce qu’ODX a vu le jour. Qu’est-ce qu’ODX ? Non ce n’est pas un gaulois sorti d’Astérix et Obélix… Il s’agit comme je vous l’expliquais plus haut une fonctionnalité native permettant de copier à partir de maintenant les données directement depuis le réseau SAN sans passer par le réseau LAN IP en quelques secondes en fonction de la taille du fichier. Qu’est-ce que cela apportera ? Décharger les hôtes Hyper-v et les VM lors des accès au stockage.

 

Dessin1

 

 

 

1. Comment cela marche concrètement ?

  • L’utilisateur copie ou déplace le fichier via un Explorateur ou un prompt

  • L’OS (WS 2012) prend en compte la demande et transfert celle-ci via ODX si la baie de stockage supporte la fonctionnalité

  • Un token est copié entre le serveur source et le serveur de destination

  • Le token est ensuite envoyé à la baie de stockage

 

 

2. Quels sont les prérequis matériel ?

  • Le stockage doit être compatible avec ODX et Windows Server 2012

  • La connexion doit être faite par l’un des protocoles suivants:
    - Fibre Channel
    - Fibre Channel over Ethernet (FCoE)
    - iSCSI
    - Serial Attached SCSI (SAS)

  • L’une des configurations suivantes doit être mise en place:
    - 1 serveur avec 1 baie de stockage
    - 1 serveur avec  2 baies de stockage
    - 2 serveurs avec 1 baie de stockage
    - 2 serveurs avec 2 baies de stockage

 

 

3. Quels sont les prérequis logiciel ?

Si vous souhaitez utiliser la technologie ODX sur votre infrastructure, vous devrez supporter les prérequis suivants:

  • Exécuter Windows Server 2012 depuis la machine initiant le transfert

  • ODX n’est pas supporté par les drivers de filtre de système de fichier:
    - Data Deduplication
    - BitLocker Drive Encryption

  • Les fichiers doivent être sur une partition non cryptée
  • Les Storage Spaces et les volumes dynamiques ne sont pas supportés
  • Les fichiers doivent être sur un volume formaté en NTFS
  • ReFS et FAT ne sont pas supportés
  • Les disques virtuels et les partages de fichiers SMB sont supportés
  • Les fichiers doivent avoir une taille minimum de 256KB

  • Les applications supportant ODX lors du transfert sont:
    - Hyper-v management
    - Explorateur de fichiers
    - Windows PowerShell
    - Windows Prompt

 

 

Bon toutes les bonnes choses ont une fin… Ce premier post se termine ici mais ne vous inquiétez pas la suite arrive dans la journée.

 

Bonne journée les amis …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

More Posts Next page »