Mes chers admins Hyper-v …

 

Je vous joins un script PowerShell réalisé par un ami MVP et mis en ligne sur le GALLERY TECHNET gratuitement. Ce script permet de restaurer les permissions ACL pour un disque virtuel avec le SID de la VM en question en cas de perte.

 

ACL HV

 

 

Si vous rencontriez des problèmes, n’hésitez pas à me les signaler pour que je puisse le remonter à mon fellow.

 

Bon téléchargement les amis …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Me revoilà les amis …

 

Quand je vous disais dans mon post précédent que je profiterais du jour férié de demain pour vous donner les derniers potins IT.

 

La dernière nouvelle chez votre marchand Internet n’est autre que la sortie de l’Update Rollup version 6 de System Center 2012 R2, plus connu sous l’acronyme UR6. Plus précisément, celui-ci va permettre de corriger quelques bugs et de disposer également de nouvelles fonctionnalités au sein de SCVMM.

 

Par conséquent, je vous invite à vous le procurer rapidement via le lien suivant: https://support.microsoft.com/fr-fr/kb/3050317

 

 

ATTENTION !

N’oubliez pas de mettre à jour ET la console ET le serveur VMM

Vous risquerez d’avoir des erreurs dans le journal APPLICATIONS de type Win32_Product.

 

 

Bonne mise à jour de votre plateforme SC …

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

certified_medium

 

 

Bonjour mes chers amis …

 

Comment allez-vous depuis mon dernier post ? J’espère que tout va bien pour vous et que vos projets IT se déroulent parfaitement.

 

Vous vous demandez surement pourquoi je n’ai pas posté d’articles un article beaucoup plus tôt mais rassurez-vous, je n’ai pas disparu. Je jongle entre mes clients, les rédactions de documents …  Demain étant férié, j’en profite pour vous donner les derniers potins IT.

 

Ce premier post permet de vous annoncer une excellente nouvelle: ma société est certifiée et partenaire ALTARO. Pour tous ceux qui ne connaissent pas encore cet éditeur, ce dernier est spécialisé dans les solutions de sauvegarde pour Hyper-v. Vous me direz qu’il s’agit encore d’un produit lambda commercialisé sur le marché IT … A ceci je vous répondrai par la négative. Pourquoi ? Parce qu’ALTARO est un produit de backup simple d’implémentation et d’utilisation mais à cela, rajoutez les qualificatifs sécurisé, performant et avancé.

 

logo

 

 

Dans un prochain post, je vous décrirai davantage la solution dans mon environnement afin que vous puissiez vous former mais aussi admirer la qualité du bébé …

 

Par conséquent, si vous souhaitez avoir des renseignements sur ces fonctionnalités ou mettre en place un POC au sein de votre S.I., il ne vous suffit plus qu’à nous contacter sur contact@vstart.fr.

 

En attendant le prochain post, je vous souhaite un bon WE.

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Depuis 2 jours, (23 Février) nous pouvons désormais installer du SQL Server 2014 au sein de nos environnements System Center 2012 R2. Comment ? Grâce à l’UR5 (Update Rollup), we can do it …

 

Voici les produits SC supportés par SQL 2014:

  • Operations Manager
  • Orchestrator
  • Service Management Automation
  • Service Provider Foundation
  • Virtual Machine Manager
  • Windows Azure Pack

 

En revanche, l’UR6 supportera les produits suivants:

  • Service Reporting
  • Service Manager
  • Data Protection Manager

 

Procurez-vous l’UR5 en cliquant sur ce lien

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

rss

 

 

Etant un FAN inconditionnel des technologies de virtualisation et surtout mon petit chouchou j’ai nommé SC Virtual Machine Manager, je souhaite avoir tout le temps la moindre information concernant ses nouveautés, la sortie d’un hotfix ou autre …

 

Définissant et déployant des architectures de virtualisation régulièrement chez les clients, il est possible que je rencontre des bugs ou des problèmes ou encore que je souhaite disposer des dernières mises à jour concernant ce produit. Dans notre métier le temps c’est de l’argent. Par conséquent, pour éviter les pertes de temps à chercher sur le web et à y passer des heures, j’ai trouvé un WIKI détaillant tout ce qu’il y a à savoir sur VMM.

 

Disposant de ce bijou entre les mains, je me suis créé un flux RSS sur mon logiciel afin d’être à l’affut de la moindre nouvelle ou publications. Si vous aussi vous êtes dans mon cas, voici le lien magique:

 

Untitled

 

 

Bonnes consultations …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Hey hey mes virtual addicts …

 

Oui je sais, cela fait très longtemps que je ne vous ai pas écris mais entre tous les projets, les soirées foot ou encore les TechDays, je n’ai pas trop eu le temps. En ce moment, j’ai décidé de prendre du temps, et de penser à vous en vous écrivant quelques posts.

 

Je me suis demandé qu’est-ce que j’allais bien pouvoir vous faire partager de cool et de très intéressant … Et là, je me suis souvenu que je répondais à un super AO sur la mise en place d’une infrastructure VDI sous Windows Server 2012 R2 pour un client Grand Compte. Quoi de mieux que de vous faire part de ma vraie vie d’IT Pro dans la publication de mes articles. Cela permet à beaucoup de personnes de la communauté d’éviter les problématiques liées au S.I et surtout d’apprendre des expériences terrain d’un autre informaticien.

 

 

Par conséquent, je voulais vous communiquer THE document à avoir au sein de sa besace lorsque vous répondez ou souhaitez mettre en place une infrastructure de VDI (Virtual Desktop Infrastructure) chez l’un de vos client. Il s’agit de:

Large Scale VDI deployment using Hyper-v with Storage Tiers and Data Deduplication (ici …)

 

 

Je vous garantis que la lecture en vaut la peine les amis. En ce qui me concerne, il m’a vraiment beaucoup servi pour mon appel d’offre. N’hésitez pas à le récupérer.

 

Bonne lecture …

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

azure

 

 

 

Nous revoilà dans la deuxième partie de notre article sur comment sauvegarder un NAS Qnap sur Microsoft Azure.

 

Pour ceux n’ayant pas eu le temps de lire la première partie, je vous joins le lien: http://danstoncloud.com/blogs/david_lachari/archive/2015/01/22/que-le-cloud-azure-soit-avec-vous-partie-1.aspx

 

 

3. Etape N°2 - Configuration de la destination de sauvegarde du NAS Qnap via l’application Azure Storage

  • Se connecter à l’interface d’administration QTS du Qnap
    - se diriger dans le menu App Center
    - cliquer sur Ouvrir dans l’application Azure Storage

image017

 

image018

 

 

  • Créer et définir votre compte de stockage avec la clé obtenue un peu plus haut. Il est également important d’activer la connexion sécurisée (SSL)

image020

 

 

  • Dans le menu Sauvegarder, créer une tâche comme ceci:
    - dans l’onglet Général, donner un nom de tâche et définir la politique

image021

 

 

  • Dans l’onglet Cloud, définir les options suivantes:
    - le compte
    - l’activation du protocole SSL
    - le nom du container
    - la taille du bloc

image024

 

 

  • Dans l’onglet Dossiers, sélectionner le ou les dossiers à sauvegarder

image025

 

 

  • Dans l’onglet Stratégie, définir les différentes options

image026

 

 

  • Dans l’onglet Filtre, définir la politique des différents filtres

image027

 

 

La tâche de sauvegarde est maintenant créée sur votre NAS Qnap. A partir de ce moment,deux options s’offrent à vous:

  1. Attendre la prochaine exécution de la tâche
  2. Sauvegarder maintenant

image028

 

 

Une fois votre sauvegarde terminée, il vous est possible de visualiser les données transférées via le portail Azure ou via un outil tiers de gestions du stockage Azure (http://www.cerebrata.com/products/azure-explorer/introduction).

 

image030

 

image031

Vue Azure Explorer

 

 

 

Voilà mes très chers amis, cet article touche à sa fin … J’espère que le sujet traité par mon ami Flavien vous a plu.

 

Vous êtes professionnel et vous vous posez des questions sur le Cloud, Microsoft Azure, Hyper-v, Windows Server, l’évolution du Datacenter vers un Cloud privé ou Hybride, la gestion des périphériques mobile en entreprise, n’hésitez pas à suivre les sessions gratuites de formation de la Microsoft Virtual Academy

 

Concernant Microsoft Azure IaaS (dont le Stockage), le cours MVA en français est accessible via le lien suivant: http://aka.ms/mvaiaas.

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

azure

 

 

 

Bonjour à tous …

 

Vous vous attendez aujourd’hui à c’que je vous écrive un poste provenant de mes petites mimines et de mon expérience chez les clients mais NON !

 

En ce Jeudi 22 Janvier, je vous posterai un article écrit par mon ami Flavien Maison passionné invétéré des technologies Microsoft et de Stanislas Quastana. Ayant un NAS QNAP à son domicile, il a souhaité essayer de le sauvegarder sur Azure grâce au guide pratique détaillé rédigé par notre ami Stan sur son blog (backup de NAS Synology sur le Cloud Microsoft).

 

Vous êtes prêts les amis ? Alors c’est parti …

 

 

Si comme moi, vous êtes propriétaire à titre privé ou professionnel d’un NAS Qnap de dernière génération (dans ce post il s’agit d’un TS-459 Pro+), alors vous devez avoir certainement dans App Center, une application de type Azure Storage:

 

image001

 

Il suffit de l’ajouter au QTS (il s’agit du système d’exploitation Qnap). Pour rappel, Azure Storage c’est la capacité de réaliser des sauvegardes externalisées dans le Cloud, dont celui de Microsoft Azure. Comme vous l’aurez compris, ce post sera de vous expliquer pas à pas comment sauvegarder votre Qnap dans Azure Storage.

 

 

1. Prérequis

 

 

2. Etape N°1 - Création d’un compte de stockage sur Azure

  • Dans l’interface d’administration Azure (lien du portail), aller dans la partie du stockage pour créer un compte

image002

 

         Vous pouvez utiliser aussi le portail Azure Preview Portal:

 

image004

 

 

  • Nous le ferons avec le premier portail indiqué en cliquant sur Stockage

image005

 

 

  • Cliquer sur Nouveau et Création rapide

image006

 

 

  • Remplir les informations demandées telles que:
    - URL (cela doit s’agir d’un nom unique)
    - Groupe d’emplacement (Datacenter Azure)
    - Réplication (redondant en local)

          Pour rappel, les Datacenter Azure sont les suivants:
          Europe de l’ouest = Amsterdam
          Europe de l’est = Dublin

 

image008

 

 

  • La création va démarrer: le stockage sera disponible et en ligne

image010

 

 

  • Dans la suite de ce guide détaillé, nous aurons besoin des clés d’accès pour pouvoir configurer la partie Azure Storage du Qnap

image012

 

image014

 

 

  • Sur le stockage existant, nous allons ajouter un “conteneur” permettant de ranger toutes nos données

image015

 

 

  • Une fois le conteneur ajouté, cliquer sur Modifier pour vérifier que toutes les données soient en accès privé

image016

 

 

 

Mes chers amis, le premier post touche à sa fin … mais ne vous inquiétez pas. Les autres parties vont suivre très prochainement. Vous pourrez ainsi sauvegarder un NAS Qnap sur le Cloud de Microsoft Azure.

 

Bonne soirée à tous …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Untitled

 

 

 

Bonjour à tous …

 

Vous savez quoi ? Les TechDays 2015 approchent à grands pas. Cette année, je pense que nous aurons le droit à de belles sessions surtout sur le Cloud et Azure.

 

Pour ma part, je serai là le 2ème jour pour tous les sujets d’infrastructure. Par la même occasion, je serai comme chaque année ATE (Ask The Expert). Cela signifie que je porterai un tee-shirt, avec écrit ATE dessus, pour que vous puissiez en cas de besoins me poser toutes les questions que vous souhaitez sur les sujets :

  • Virtualisation
  • System Center
  • Windows Server

 

En attendant donc de vous croiser, voici le lien permettant de vous inscrire :

 

Untitled

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Mes chers compatriotes virtuels …

 

En cette journée dominicale grisâtre, j’ai décidé de vous donner de la lecture pour que vous soyez au chaud sous les couettes.


Dans la première partie de mon post sur ODX, j’ai commencé à vous expliquer et à vous donner les bases de cette nouvelle fonctionnalité native à partir de Windows Server 2012:

http://danstoncloud.com/blogs/david_lachari/archive/2014/12/07/familiarisez-vous-avec-le-fr-232-re-de-bip-bip-j-ai-nomm-233-odx-partie-1.aspx

 

 

Dans cette seconde partie, je souhaite vous faire partager et montrer l’ensemble de mes tests sur ODX effectués au travers d’un hôte Hyper-v DELL M620 et d’une baie de stockage SAN DELL Compellent SC8000.

 

Pour réaliser mes tests, j’ai créé des VHDX de différentes tailles en activant ODX et en désactivant ODX. Voici les résultats:

 

  • Dans un premier temps, je vais vérifier que mon OS supporte bien ODX (je le sais déjà que cela est supporté …)

    Get-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Services\
    FsDepends -Name "SupportedFeatures"

    Si le résultat vous retourne 3, alors ODX est supporté
    .

03

 

 

  • Maintenant, vérifions qu’ODX soit bien activé sur le serveur initiant la copie

    Get-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Control\
    FileSystem –Name "FilterSupportedFeaturesMode"


    Si le résultat vous retourne 0 alors ODX est activé
    .

04

 

 

 

A partir de maintenant, nous allons rentrer dans le vif du sujet en créant plusieurs VHDX de taille fixe depuis notre hôte 2012 R2 vers le SAN Compellent sur un CSV.
 

ODX activé

 

  • Création d’un disque VHDX de 50GB en 2,592 secondes

05

 

  • Création d’un disque VHDX de 100GB en 4,235 secondes

06

 

  • Création d’un disque VHDX de 250GB en 9,263 secondes

07

 

  • Création d’un disque VHDX de 400GB en 15,209 secondes

08

 

 

 

ODX désactivé

 

Pour désactiver ODX sur mon serveur 2012 R2, je tape la commande suivante:

Set-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Control\FileSystem
-Name “FilterSupportedFeaturesMode" -Value 1

Pour vérifier que notre commande soit bien valide, tapons cette commande:

Get-ItemProperty HKLM:\System\CurrentControlSet\Control\
FileSystem –Name "FilterSupportedFeaturesMode"


Si le résultat vous retourne 1 alors ODX est désactivé
.

09

 

  • Création d’un disque VHDX de 50GB en 1,36 minute

10

 

  • Création d’un disque VHDX de 100GB en 3,11 minutes

11

 

  • Création d’un disque VHDX de 250GB en 7,59 minutes

12

 

  • Création d’un disque VHDX de 400GB en 12,46 minutes

13

 

 

 

Je vous ai fais un tableau récapitulatif des résultats en vous donnant le coefficient entre une création avec ODX activé et ODX désactivé:

 

Untitled

 

image

 

 

Comme vous pouvez le constater, les chiffres parlent d’eux-mêmes …

 

Bonne après-midi les virtual addicts.

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Tout le monde connait le célèbre BIP BIP …

 

BIP BIP

 

 

Et bien savez-vous qu’il avait un frère jumeau ? Même les FANS inconditionnels de ce cartoon ne le savent pas… Désolé pour toutes les personnes qui croyaient tout savoir sur BIP BIP et Coyotte.

 

Non ne vous inquiétez pas je n’ai rien fumé comme substance illicite aujourd’hui. Il n’y a que les IT Pros passionnés des technologies Microsoft qui comprendront. En effet, depuis la sortie de Windows Server 2012, il existe une fonctionnalité native au système d’exploitation nommée ODX (Offloaded Data Transfer) connue aussi sous le nom Copy Offload permettant de copier des données entre deux serveurs sans passer par le réseau IP mais par le réseau de stockage SAN.

 

Avant de vous expliquer ODX et ses profondeurs, faisons un rappel sur la copie de fichiers traditionnelle entre deux serveurs au travers d’un schéma:

 

Dessin1

 

Dans notre exemple, nous disposons de l’infrastructure suivante:

  • 2 serveurs Windows Server 2008 R2
  • 1 baie de stockage SAN Fibre Channel
  • Des CSV contenant des données dont une image ISO

 

Dans une copie traditionnelle, le serveur 1 souhaite copier l’ISO (stockée dans le CSV attaché aux serveurs) sur le serveur 2, le serveur 1 lit le fichier ISO sur le SAN et le fait transiter sur le serveur 2 via le réseau IP. Vous l’aurez donc compris, les copies traditionnelles comme nous les avons toujours connues sont demandeuses de ressources processeur, mémoire, bande passante réseau et stockage.

 

Heureusement, avec Windows Server 2012, les admins réseaux et systèmes vont retrouver le sourire. Pourquoi vous me direz ? Tout simplement parce qu’ODX a vu le jour. Qu’est-ce qu’ODX ? Non ce n’est pas un gaulois sorti d’Astérix et Obélix… Il s’agit comme je vous l’expliquais plus haut une fonctionnalité native permettant de copier à partir de maintenant les données directement depuis le réseau SAN sans passer par le réseau LAN IP en quelques secondes en fonction de la taille du fichier. Qu’est-ce que cela apportera ? Décharger les hôtes Hyper-v et les VM lors des accès au stockage.

 

Dessin1

 

 

 

1. Comment cela marche concrètement ?

  • L’utilisateur copie ou déplace le fichier via un Explorateur ou un prompt

  • L’OS (WS 2012) prend en compte la demande et transfert celle-ci via ODX si la baie de stockage supporte la fonctionnalité

  • Un token est copié entre le serveur source et le serveur de destination

  • Le token est ensuite envoyé à la baie de stockage

 

 

2. Quels sont les prérequis matériel ?

  • Le stockage doit être compatible avec ODX et Windows Server 2012

  • La connexion doit être faite par l’un des protocoles suivants:
    - Fibre Channel
    - Fibre Channel over Ethernet (FCoE)
    - iSCSI
    - Serial Attached SCSI (SAS)

  • L’une des configurations suivantes doit être mise en place:
    - 1 serveur avec 1 baie de stockage
    - 1 serveur avec  2 baies de stockage
    - 2 serveurs avec 1 baie de stockage
    - 2 serveurs avec 2 baies de stockage

 

 

3. Quels sont les prérequis logiciel ?

Si vous souhaitez utiliser la technologie ODX sur votre infrastructure, vous devrez supporter les prérequis suivants:

  • Exécuter Windows Server 2012 depuis la machine initiant le transfert

  • ODX n’est pas supporté par les drivers de filtre de système de fichier:
    - Data Deduplication
    - BitLocker Drive Encryption

  • Les fichiers doivent être sur une partition non cryptée
  • Les Storage Spaces et les volumes dynamiques ne sont pas supportés
  • Les fichiers doivent être sur un volume formaté en NTFS
  • ReFS et FAT ne sont pas supportés
  • Les disques virtuels et les partages de fichiers SMB sont supportés
  • Les fichiers doivent avoir une taille minimum de 256KB

  • Les applications supportant ODX lors du transfert sont:
    - Hyper-v management
    - Explorateur de fichiers
    - Windows PowerShell
    - Windows Prompt

 

 

Bon toutes les bonnes choses ont une fin… Ce premier post se termine ici mais ne vous inquiétez pas la suite arrive dans la journée.

 

Bonne journée les amis …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Bonjour virtual fellows …

 

Dans un précédent post, je vous disais que j’étais chez un client pour réaliser une mise en place d’une infrastructure Hyper-v - SCVMM 2012 R2 sur du matériel DELL: un châssis M1000e et une baie Compellent SC8000.

 

Le POC déployé (cluster 2 nœuds), j’en ai profité pour tester et réaliser des tests sur ODX (je vous prépare un post détaillé sur la fonctionnalité et les essais). Pour être consciencieux dans mon travail, j’ai fais mes tests sur les 2 serveurs: un sous Windows Server 2012 R2 FULL UI et un sous Windows Server 2012 R2 Core.

Je précise que le 1er serveur a été installé à la main. En revanche, le 2ème hôte a été déployé depuis SCVMM 2012 R2.

 

Comme je vous l’ai indiqué, le deuxième serveur est en version Core. Pour ne pas tout faire en ligne de commande depuis l’interface utilisateur via mon prompt, j’ai autorisé l’administration à distance de l’hôte au travers de SCONFIG. Maintenant, mes tests ODX pouvaient commencer depuis mon premier hyperviseur en Remote Session PowerShell.

Je tiens à vous informer que pour tester ODX, j’ai créé des disques virtuels de différentes tailles via la commande New-VHD.

 

Je tape donc la ligne de commande qui va bien mais là je reçois une grosse erreur me stipulant que la cmdlet New-VHD n’existe pas … Bizarre non étant donné qu’il s’agit bien d’un hyperviseur Hyper-v 2012 R2 ajouté au sein du cluster via VMM. Je décide donc de procéder dans l’ordre afin de solutionner le soucis. Voici les étapes réalisées afin de vous éviter cette problématique.

 

 

1. Entrer en PS Remote Session sur le 2ème hôte

    Enter-PSSession -ComputerName Nom_Hyperviseur -Credential User

01

 

 

2. Entrer le mot de passe du compte spécifié dans la précédente commande

02

 

 

3. Nous sommes connectés sur le 2ème hyperviseur

03

 

 

4. Je tape donc la commande permettant de créer mon VHDX

    Measure-Command {New-VHD -Path C:\ClusterStorage\Volume2
    \ODXEnable.vhdx -Size 50GB -Fixed}

04

 

 

5. La cmdlet n’est pas reconnue, je vérifie que le rôle Hyper-v soit installé

    Get-WindowsFeature -Name Hyper-V

05

 

 

6. Je vérifie alors que le module Hyper-v soit installé sur l’hôte

    Get-Module -Listavailable

06

 

 

7. Le module Hyper-v étant non présent, je comprends d’où vient mon soucis: les outils d’administration Hyper-v ne sont pas installés

Install-WindowsFeature -Name Hyper-V -IncludeManagementTools

07

 

 

8. Je vérifie alors que mon module Hyper-v ait bien été installé

    Get-Module -Listavailable

08

 

 

9. VICTOIRE ! Je peux donc retenter ma commande pour créer mon VHDX

09

 

 

 

Que retenez-vous de la situation ?

Lorsque vous ajoutez le rôle Hyper-v depuis SCVMM 2012/2012 R2, ce dernier ne vous installe pas les outils d’administration sur votre hyperviseur étant donné que le but de VMM est de ne plus passer par Hyper-v Manager mais depuis la console VMM.

 

Bon courage pour la suite …

 

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Au sein d’une infrastructure de développement Hyper-v 2012 R2, j’ai pu rencontré l’erreur cauchemardesque suivante:

 

You have a Windows Server 2012-based or Windows Server 2012 R2-based computer that is configured together with one or more load balancing and failover (LBFO) teams

A Hyper-V virtual switch is bound to one of the LBFO teams

 

 

Log Name: System
Source: Microsoft-Windows-Hyper-V-VmSwitch
Date: 9/5/2014 6:14:12 PM
Event ID: 106
Task Category: None
Level: Error
Keywords:     
User: SYSTEM
Computer: Server1.contoso.com
Description:
Available processor sets of the underlying physical NICs belonging to the LBFO team NIC /DEVICE/{EC20D5A1-E73E-4148-83C2-4989AFCE2E33} (Friendly Name: Microsoft Network Adapter Multiplexor Driver #3) on switch 4E936889-877B-4390-9DC1-F218A1A9D6B8 (Friendly Name: Contoso_LAN) are not configured correctly. Reason: The processor sets overlap when LBFO is configured with sum-queue mode

 

Log Name: System
Source: Microsoft-Windows-Hyper-V-VmSwitch
Date: 9/5/2014 6:14:12 PM
Event ID: 106
Task Category: None
Level: Error
Keywords:     
User: SYSTEM
Computer: Server1.contoso.com
Description:
Available processor sets of the underlying physical NICs belonging to the LBFO team NIC /DEVICE/{EC20D5A1-E73E-4148-83C2-4989AFCE2E33} (Friendly Name: Microsoft Network Adapter Multiplexor Driver #3) on switch 4E936889-877B-4390-9DC1-F218A1A9D6B8 (Friendly Name: Contoso_LAN) are not configured correctly. Reason: The processor sets are not identical when LBFO is configured with min-queue mode

 

 

Si vous avez déjà rencontré cette problématique, n’hésitez pas à vous reporter sur la Knowledge Base suivante: http://support.microsoft.com/kb/2974384/en-us

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

Messieurs les Hyper-v aficionados …

 

Au cas où vous ne le sauriez pas, la communauté informatique a connu de graves problèmes ces derniers mois sur leur infrastructure Hyper-v quand cette dernière disposait de carte réseau Emulex:

http://blogs.emulex.com/implementers/2014/06/19/microsoft-windows-20122012-r2-hyper-vms-losing-network-connectivity-workaround/

 

 

Il y a 10 jours environ, nous avons reçu une bonne nouvelle qui allait enfin nous permettre de stabiliser nos plateformes de virtualisation. HP a sorti des nouveaux drivers et firmwares pour les environnements Hyper-v 2012 et 2012 R2 ayant des cartes Emulex:

 

 

Bon téléchargement à tous …

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

On me demande souvent quelles sont les Bonnes Pratiques lorsque l’on souhaite déployer une infrastructure de virtualisation Hyper-v 2012 R2 au sein d’un S.I. J’ai donc décidé de les transmettre par écrit afin que vous puissiez les appliquer …

 

 

Les hôtes de virtualisation

  • Utiliser le mode Core pour réduire les attaques et sécuriser la plateforme
  • Mettre à jour les hôtes de virtualisation (http://bit.ly/1kx0yYS)
  • Installer les hotfixes liés à Hyper-v et au Cluster (http://bit.ly/1z5BfCw)
  • Installer la dernière version du BIOS et des matériels
  • Joindre les hôtes au domaine (http://bit.ly/1CvGhhq)
  • Désactiver la redirection des imprimantes en RDP sur les hôtes
  • Installer uniquement le rôle Hyper-v et Failover Cluster – MPIO
  • Exclure les fichiers liés à Hyper-v dans l’antivirus (http://bit.ly/1v7MtHi)
  • Définir le chemin par défaut des VHD/VHDX sur un disque hors OS
  • Exécuter des compteurs de performance (http://pal.codeplex.com)

 

 

Le réseau

  • Avoir la dernière version de driver et les bons firmware pour les NIC
  • Utiliser des adresses IP fixes
  • Désactiver le TCP Chimney Offload lors de Teaming logiciel WS 2012 R2
  • Définir les Jumbo Frames à 9000 ou 9014 pour les CSV, iSCSI et LM
  • Mettre en priorité la carte réseau de management dans l’ordre de binding
  • Ne pas utiliser de Teaming de cartes pour l’iSCSI
  • Définir correctement l’infrastructure réseau CNA (http://bit.ly/1A4TcSv)
  • Utiliser des NIC SR-IOV dans les VM lors de Team « switch-dependent » au sein d’un OS invité
  • Décocher « Allow management operating system to share … adapter »
  • Activer VMQ sur les cartes réseaux supportant la technologie et utilisant un switch virtuel externe
  • Définir les ports physiques du switch en mode Trunk sur lesquels l’hôte est connecté en cas d’utilisation de Teaming « switch-dependent »

 

 

Le stockage

  • Utiliser du NTFS pour les CSV (http://bit.ly/1y9ODIO)
  • Utiliser avec précaution l’utilisation de snapshot
  • Utiliser de préférence un format 64K pour les disques dédiés aux VHD/VHDX
  • Vérifier les seuils d’espaces libres sur les CSV
  • Ne pas configurer manuellement le fichier de pagination sur les hôtes
  • Définir le réseau préféré pour le trafic CSV (métrique la plus basse)
  • Définir le réseau pour les communications Live Migration
  • Exécuter l’assistant de validation de cluster pour vérifier l’état du cluster

 

 

Hyper-v Replica

  • Exécuter Hyper-v Replica Capacity Planner (http://bit.ly/1yqraAK)
  • Autoriser les ports 80 et 443 pour le trafic
  • Utiliser de préférence la compression pour le trafic de réplication
  • Installer les Services d’Intégration avant d’initier la première réplication
  • Réaliser des tests de Failover mensuellement
  • Configurer le rôle Hyper-v Replica Broker en cas de présence de cluster
  • Exclure la réplication des VHD/VHDX ayant le fichier de pagination sauf si celui-ci se trouve sur le système

 

 

Les machines virtuelles

 

 

A partir de ce soir, plus aucun prétexte pour ne pas avoir des plateformes Hyper-v 2012 R2 opérationnelles et optimales … Vous avez les cartes en mains.

 

 

David LACHARI - Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

More Posts Next page »