Implémentez les Bonnes Pratiques lorsque vous déployez Hyper-v 2012 R2 …

On me demande souvent quelles sont les Bonnes Pratiques lorsque l’on souhaite déployer une infrastructure de virtualisation Hyper-v 2012 R2 au sein d’un S.I. J’ai donc décidé de les transmettre par écrit afin que vous puissiez les appliquer …

 

 

Les hôtes de virtualisation

  • Utiliser le mode Core pour réduire les attaques et sécuriser la plateforme
  • Mettre à jour les hôtes de virtualisation (http://bit.ly/1kx0yYS)
  • Installer les hotfixes liés à Hyper-v et au Cluster (http://bit.ly/1z5BfCw)
  • Installer la dernière version du BIOS et des matériels
  • Joindre les hôtes au domaine (http://bit.ly/1CvGhhq)
  • Désactiver la redirection des imprimantes en RDP sur les hôtes
  • Installer uniquement le rôle Hyper-v et Failover Cluster – MPIO
  • Exclure les fichiers liés à Hyper-v dans l’antivirus (http://bit.ly/1v7MtHi)
  • Définir le chemin par défaut des VHD/VHDX sur un disque hors OS
  • Exécuter des compteurs de performance (http://pal.codeplex.com)

 

 

Le réseau

  • Avoir la dernière version de driver et les bons firmware pour les NIC
  • Utiliser des adresses IP fixes
  • Désactiver le TCP Chimney Offload lors de Teaming logiciel WS 2012 R2
  • Définir les Jumbo Frames à 9000 ou 9014 pour les CSV, iSCSI et LM
  • Mettre en priorité la carte réseau de management dans l’ordre de binding
  • Ne pas utiliser de Teaming de cartes pour l’iSCSI
  • Définir correctement l’infrastructure réseau CNA (http://bit.ly/1A4TcSv)
  • Utiliser des NIC SR-IOV dans les VM lors de Team « switch-dependent » au sein d’un OS invité
  • Décocher « Allow management operating system to share … adapter »
  • Activer VMQ sur les cartes réseaux supportant la technologie et utilisant un switch virtuel externe
  • Définir les ports physiques du switch en mode Trunk sur lesquels l’hôte est connecté en cas d’utilisation de Teaming « switch-dependent »

 

 

Le stockage

  • Utiliser du NTFS pour les CSV (http://bit.ly/1y9ODIO)
  • Utiliser avec précaution l’utilisation de snapshot
  • Utiliser de préférence un format 64K pour les disques dédiés aux VHD/VHDX
  • Vérifier les seuils d’espaces libres sur les CSV
  • Ne pas configurer manuellement le fichier de pagination sur les hôtes
  • Définir le réseau préféré pour le trafic CSV (métrique la plus basse)
  • Définir le réseau pour les communications Live Migration
  • Exécuter l’assistant de validation de cluster pour vérifier l’état du cluster

 

 

Hyper-v Replica

  • Exécuter Hyper-v Replica Capacity Planner (http://bit.ly/1yqraAK)
  • Autoriser les ports 80 et 443 pour le trafic
  • Utiliser de préférence la compression pour le trafic de réplication
  • Installer les Services d’Intégration avant d’initier la première réplication
  • Réaliser des tests de Failover mensuellement
  • Configurer le rôle Hyper-v Replica Broker en cas de présence de cluster
  • Exclure la réplication des VHD/VHDX ayant le fichier de pagination sauf si celui-ci se trouve sur le système

 

 

Les machines virtuelles

 

 

A partir de ce soir, plus aucun prétexte pour ne pas avoir des plateformes Hyper-v 2012 R2 opérationnelles et optimales … Vous avez les cartes en mains.

 

 

David LACHARI – Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

becloud

Passionné par la virtualisation, David est MVP Virtual Machine depuis 2010. Il intervient quotidiennement auprès de grands comptes afin de définir et déployer des architectures virtuelles. David est le fondateur de la société VSTART, spécialisée dans le conseil et l’expertise des solutions de virtualisation Microsoft.
Non classé

becloud

Passionné par la virtualisation, David est MVP Virtual Machine depuis 2010. Il intervient quotidiennement auprès de grands comptes afin de définir et déployer des architectures virtuelles. David est le fondateur de la société VSTART, spécialisée dans le conseil et l’expertise des solutions de virtualisation Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *