Bien gérer son hyper-v en mode core …

L’administration d’un hôte Hyper-v en mode Core n’est pas toujours choses faciles pour le professionnel de l’informatique. En effet, les lignes de commande peuvent rapidement devenir fastidieuses et complexes …

 

L’idée d’écrire ce post m’est venu en écoutant plusieurs collègues et amis. Il arrive souvent que vous preniez un abonnement chez un hébergeur tiers pour vos sites ou blogs persos … Pour des raisons financières, la plupart d’entre vous preniez un serveur installé et configuré sous Microsoft Hyper-v Server 2008 R2.

 

 

Par conséquent, comment vous y connecter et l’administrer ?

La plupart du temps, vous utilisez le client du Bureau à distance (mstsc.msc). En revanche, une fois connectée, comment le gérer, comment accéder à vos disques pour y transférer vos fichiers …

 

clip_image002

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR QUE LE CLIENT RDP N’ACCEPTE PAS LA PRISE EN CHARGE DE CHEMIN UNC DE TYPE \\TSCLIENT\C  

 

 

Dans ce post, je vais donc vous décrire la procédure à suivre pour transférer tous vos fichiers liés à votre environnement virtuel depuis votre session RDP vers votre serveur hôte Hyper-v situé chez l’hébergeur :

 

 

1. Pré-requis

  • Activer le Bureau à distance
  • Ajouter votre compte utilisateur en tant qu’administrateur local
  • Autoriser le protocole ICMP

 

ICMP

   Netsh advfirewall firewall add rule name=”ICMP allow” protocol=icmpv4:8, any
   dir=in action=allow

 

2. Vérifier la connexion à distance

Une fois tous les paramètres configurés, nous pouvons tenter de nous connecter à distance sur notre serveur hôte :

 

  • Ouvrez un client RDP (mstsc.msc)

MSTSC

 

 

  • Vous devriez voir le bureau s’afficher

MSTSC2

 

 

  • Nous allons utiliser la commande NET USE pour identifier les disques locaux connectés à notre poste de travail :

NET USE

 

 

  • Comme nous l’avons dit précédemment, on ne peut pas acceder aux disques locaux en utilisant le chemin UNC fourni dans la colonne Distant via le client Remote Desktop. Par conséquent, il va nous falloir monter le disque distant (\\tsclient\C) en lui attribuant une lettre :

NET USE2

   Net use S: \\tsclient\C

Une fois le disque monté, nous pouvons vérifier que la modification aient bien été prise en compte par le système en re-exécutant la commande NET USE.

 

 

  • L’opération effectuée, nous allons lister tous les répertoires présents sur le disque local S:\ (pour notre poste de travail, il s’agit du disque C) :

NET USE3

Nous pouvons remarquer qu’un dossier nommé Scripts existe dans notre lecteur S:. Celui-ci correspond aux scripts nécessaires à l’administration de nos VMs.

 

 

  • Sur notre serveur hôte situé chez l’hébergeur, nous allons créer un dossier ScriptsVM contenant les scripts pour nos VMs :

MKDIR

   Mkdir C:\ScriptsVM

 

 

  • Le dossier créé, nous pouvons copier tous les scripts vers notre dossier sur notre serveur Hyper-v :

COPY

   Copy Scripts C:\ScriptsVM

 

 

  • Afin de vérifier que les fichiers aient bien été copiés, nous allons listé tout le contenu du dossier :

DIR

Nous pouvons remarquer que l’ensemble de nos scripts sont bien présents …

 

 

A travers ce post, j’ai donc souhaité vous montrer qu’il était relativement facile de gérer son serveur hôte Hyper-v en mode Core, depuis une session RDP, situé chez votre hébergeur. Bien entendu, il est tout à fait possible d’utiliser toutes les consoles MMC nécessaires à l’administration de votre serveur. Pour cela, il vous faudra autoriser l’administration à distance dans votre pare-feu.

 

 

David LACHARI – Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

becloud

Passionné par la virtualisation, David est MVP Virtual Machine depuis 2010. Il intervient quotidiennement auprès de grands comptes afin de définir et déployer des architectures virtuelles. David est le fondateur de la société VSTART, spécialisée dans le conseil et l’expertise des solutions de virtualisation Microsoft.
Non classé

becloud

Passionné par la virtualisation, David est MVP Virtual Machine depuis 2010. Il intervient quotidiennement auprès de grands comptes afin de définir et déployer des architectures virtuelles. David est le fondateur de la société VSTART, spécialisée dans le conseil et l’expertise des solutions de virtualisation Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *