SC virtual machine manager 2008 R2 – Partie 2 …

Bienvenue dans la deuxième partie de Virtual Machine Manager 2008 R2

 

Dans mon précédent post, vous avez pu découvrir et faire vos premiers pas sur la solution phare de Microsoft permettant de gérer et d’administrer une infrastructure virtuelle hétérogène au sein d’une entreprise.

 

Dans cette seconde partie, nous allons plonger dans les profondeurs de VMM 2008 R2 en commençant l’installation du produit.

 

 

 

1.  SCVMM Configuration Analyzer 

 

Avant de vous précipiter dans une suite interminable de NEXT et FINISH, il est très important de vérifier si votre infrastructure, plus précisément si votre futur serveur VMM et serveur web ainsi que votre poste d’administration disposent de la bonne configuration matérielle nécessaire au bon fonctionnement du produit.

Pour cela, l’équipe produit de SCVMM a annoncé sur son blog la disponibilité d’un outil nommé VMM Configuration Analyzer permettant d’analyser une machine sur laquelle on souhaitait installer une fonctionnalité de VMM.

Celui-ci est disponible ici

 

clip_image002

Pour que vous puissiez exécuter SCVMM Configuration Analyzer, vous
devez installer au préalable Microsoft Baseline Configuration Analyzer 
disponible ici …  

 

Configuration Analyzer installé, nous allons pouvoir analyser nos machines devant recevoir un composant de l’architecture VMM.

 

VMMCA 5

 

En lançant l’outil à analyser, vous pouvez spécifier le nom des machines à scanner recevant les composants VMM.

J’ai donc renseigné le nom de mon serveur devant recevoir le composant serveur et le Self-Service Portal ainsi que le nom de mon poste de travail devant recevoir la console d’administration.

Les machines scannées, Configuration Analyzer affiche un rapport détaillé sous IE sur les problèmes rencontrés afin que vous puissiez commencer la résolution.

 

VMMCA 6 

Le rapport m’indique deux erreurs et un avertissement …

 

  • Windows PowerShell 1.0 n’est pas installé

          J’ai décidé d’installer ma console d’administration sur un Windows 7. Par
          conséquent, celui-ci dispose nativement de la version v2 …
          On ne doit donc pas prendre en compte l’erreur.

 

  • IIS n’est pas installé

          Le composant Self-Service Portal requiert que le rôle IIS soit installé sur la
          machine devant l’exécuter.

          ATTENTION !
          Des services IIS doivent être rajoutés pour que le portail puisse fonctionner

 

 

En résolvant les problèmes remontés, j’effectue un deuxième scan afin de vérifier que tous les pré-requis soient bien respectés.

 

VMMCA 7

 

L’analyse terminée, nous pouvons donc passer à l’installation de nos composants VMM 2008 R2 … 

 

 

 

 

2.  Installation du serveur VMM

 

2.1  Les pré-requis nécessaires

  • Les pré-requis logiciels 

          -  PowerShell (installé nativement sous Windows Server 2008 R2)

          -  Win-RM (il sera configuré pour démarrer automatiquement)

          -  WAIK 1.1 (il sera installé automatiquement s’il n’est pas présent)

          -  .NET Framework 3.0 ou 3.0 SP1

          -  IIS 7.0 ou 7.5
             Les services suivants doivent être rajoutés lors de l’installation :

             Filtrage des demandes
             Erreurs HTTP
             Filtres ISAPI et Extensions ISAPI
             ASP.NET
             Extensibilité
             Contenu statique
             Document par défaut
             Exploration de répertoire
             Compatibilité avec la métabase de données IIS 6
             Compatibilité WMI d’IIS 6

          -  SQL Server

 

clip_image002[1]

SQL Server 2005 Edition Express ne permet pas de générer des rapports avec SCOM 2007.

La taille de la base de données est limitée à 4 GB avec cette version.

             Les versions supportées par VMM sont :

             SQL Server 2005 (32 / 64 bits) Edition Standard et Enterprise SP2
             SQL Server 2008 (32 / 64 bits) Edition Standard et Enterprise
             SQL Server 2008 et SQL Server 2005 SP2 Edition Express
             

 

Pour voir les systèmes d’exploitation supportés pour l’installation du serveur VMM, voici un lien TechNet

 

 

  • Les pré-requis matériels

          Pour voir les pré-requis matériels nécessaires à l’installation du serveur
          VMM, voici un lien TechNet

 

 

 

 

2.2  Démarrer l’installation

Nous allons enfin pouvoir démarrer le processus d’installation du serveur …

 

  • Insérer le DVD d’installation et cliquer sur VMM Server

VMM 1

 

  • Accepter les fameux termes de licence Microsoft

VMM 2

 

  • Il est préférable de participer à l’amélioration du programme …

VMM 3

 

  • Entrer votre nom et celui de votre société …

VMM 4

 

  • VMM va vérifier que les pré-requis matériels et logiciels nécessaires soient bien présents …

VMM 5

 

  • Spécifier l’emplacement des fichiers sources d’installation …

VMM 6

 

  • VMM dispose nativement de SQL Server 2005 Edition Express. Si vous ne possédez pas d’instance déjà existante dans votre infrastructure, vous pouvez décider de l’implémenter …

    ATTENTION !
    SQL Server 2005 Edition Express ne permet pas de générer des rapports avec SCOM 2007 et sa taille est limitée à 4 GB.

VMM 7

 

  • Configurer les paramètres pour le premier partage de la librairie VMM. Il est préférable de stocker votre partage sur un disque dur autre que celui gérant votre système pour des raisons de performances et de sécurité …

VMM 8

 

  • Spécifier les ports permettant la communication entre les différents composants VMM. En ce qui me concerne, je les laisserai par défaut …

    Vous pouvez également spécifier le compte de service pour gérer le serveur VMM. Je préfèrerai utiliser le compte administrateur local de la machine car si vos contrôleurs de domaine deviennent inaccessibles, vous ne pourrez plus vous authentifier.

VMM 9

 

  • Un résumé des paramètres configurés s’affiche …

VMM 10

 

  • L’installation est terminée ! Une bonne chose de faite … Nous pouvons passer à l’installation de la console d’administration.

VMM 11

 

 

 

 

3.  Installation de la console d’administration

 

3.1  Les pré-requis nécessaires

  • Pour voir les pré-requis matériels et logiciels nécessaires à l’installation de la console d’administration, voici un lien TechNet
  • Pour voir les les systèmes d’exploitation supportés pour l’installation de la console d’administration, voici un lien TechNet

 

 

 

 

3.2  Démarrer l’installation

Commençons l’installation de notre console d’administration …

 

  • Insérer le DVD d’installation et cliquer sur VMM Administrator Console

Cons Adm 1

 

  • Accepter encore et encore les termes de licence …

Cons Adm 2

 

  • Vous pouvez utiliser Windows Update pour vérifier s’il existe des mises à jour du produit …

Cons Adm 3

 

  • VMM va vérifier que les pré-requis matériels et logiciels nécessaires soient bien présents …

Cons Adm 4

 

  • Spécifier l’emplacement des fichiers sources d’installation …

Cons Adm 5

 

  • Entrer le port permettant la communication entre le serveur VMM et la console d’administration.

    Il faut que celui-ci corresponde avec le port configuré lors de l’installation
    du serveur …

Cons Adm 6

 

  • Un résumé des paramètres configurés s’affiche …

Cons Adm 7

 

  • L’installation est finie ! Nous pouvons être fier de notre travail …

Cons Adm 8

 

 

 

 

 

4.  Installation du Self-Service Portal

Le Self-Service Portal est un composant VMM 2008 R2 permettant aux utilisateurs autorisés préalablement à s’identifier sur un portail web afin de créer et gérer leur machine virtuelle au sein de l’infrastructure virtualisée.

Les utilisateurs auront la possibilité, le droit d’effectuer certaines tâches (démarrer ou éteindre une machine virtuelle …) d’administration sur leurs sessions invitées.

Le composant Self-Service Portal n’est pas obligatoire ! Vous pouvez l’installer si vous souhaitez déléguer l’administration de certaines machines virtuelles.

 

 

4.1  Les pré-requis nécessaires

  • Pour voir les pré-requis matériels et logiciels nécessaires à l’installation du Self-Service Portal, voici un lien TechNet
  • Pour voir les les systèmes d’exploitation supportés pour l’installation du Self-Service Portal, voici un lien TechNet

 

 

 

4.2  Démarrer l’installation

Ne vous inquiétez pas ! C’est le dernier processus d’installation …

 

  • Insérer le DVD d’installation et cliquer sur VMM Self-Service Portal

Web Portal 1

 

  • Toujours et toujours ces termes de licence …

Web Portal 2

 

  • VMM va vérifier que les pré-requis matériels et logiciels nécessaires soient bien respectés …

Web Portal 3

 

  • Spécifier l’emplacement des fichiers sources d’installation …

Web Portal 4

 

  • Renseigner les paramètres du serveur web hébergeant le portail …

Web Portal 5

        

         Il se peut que le port TCP paramétré pour le portail Web VMM soit déjà
         utilisé par votre site par défaut ou autre dans votre console IIS.

         Par conséquent, il vous est possible de spécifier un en-tête pour votre 
         portail web. Les utilisateurs désirant s’y connecter utiliseront un en-tête
         unique.

 

clip_image002[1]

Il vous faut préciser le nom FQDN (Fully Qualified Domain Name) de votre en-tête lors du paramétrage !

        

          En revanche, il vous faudra créer un enregistrement DNS de type A au sein
          de votre console d’administration DNS comme ceci :

 

Web Portal 6 DNS

 

 

  • Un résumé des paramètres configurés s’affiche …

Web Portal 7

 

  • L’installation est finie ! L’augmentation de salaire est bien méritée …

Web Portal 8

 

 

 

Vous avez réussi à installer votre nouvelle infrastructure SCVMM 2008 R2 ! Vous pouvez être fier de vous …

La troisième et dernière partie touchera donc à la configuration propre de notre infrastructure virtuelle, rajouter un hôte dans notre console d’administration …

To be virtualized …

 

 

 

David LACHARI – Le savoir ne vaut que s’il est partagé …

becloud

Passionné par la virtualisation, David est MVP Virtual Machine depuis 2010. Il intervient quotidiennement auprès de grands comptes afin de définir et déployer des architectures virtuelles. David est le fondateur de la société VSTART, spécialisée dans le conseil et l’expertise des solutions de virtualisation Microsoft.

becloud

Passionné par la virtualisation, David est MVP Virtual Machine depuis 2010. Il intervient quotidiennement auprès de grands comptes afin de définir et déployer des architectures virtuelles. David est le fondateur de la société VSTART, spécialisée dans le conseil et l’expertise des solutions de virtualisation Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *